L'offre du jour

Visiodent : projet d’offre publique de retrait à 3 € par action. Groupe Visiodent et Hivista agissant de concert ont déposé, par l’entremise de Portzamparc (groupe BNP Paribas), un projet d’offre publique de retrait visant les actions Visiodent. Le concert, qui détient 94,33% du capital et 97,02% des droits de vote de l’éditeur de logiciels de gestion pour cabinets dentaires, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 3 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 15,4% sur le dernier cours coté sur le compartiment C avant l’annonce de l’offre et une prime de 20,4% sur la moyenne des cours des 60 dernières séances. A ce niveau, la société est valorisée 13,5 millions d’euros.

Pour mémoire, du 17 octobre au 6 novembre 2014 inclus, Groupe Visiodent avait lancé une OPA simplifiée au prix unitaire de 1,80 €. A la clôture de l’offre publique, Groupe Visiodent détenait de concert 86,05% du capital et 85,94% des droits de vote. Désormais, dans la mesure où les conditions requises sont déjà remplies, les co-initiateurs demanderont la mise en œuvre d’un retrait obligatoire visant les actions Visiodent non présentées à l’offre en contrepartie d’une indemnisation unitaire de 3 €.

En effet, « compte tenu de la structure actuelle de son actionnariat et du faible volume d’échange sur les actions, un maintien de la cotation des actions n’est pas justifié », comme il est précisé dans la note d’information. La mise en œuvre du retrait obligatoire permettra de « mettre fin aux contraintes législatives et réglementaires applicables aux sociétés dont les titres sont admis aux négociations sur Euronext Paris ». La cotation des actions Visiodent sera reprise lundi 22 novembre 2021.

Partager