Cegid : OPA de Claudius France avant un changement de statut

Le conseil d’administration de l’éditeur de logiciels de gestion et de services cloud s’est réuni ce jour pour entamer le projet de transformation en société européenne, afin de lui donner davantage de flexibilité dans son projet de développement en dehors de France. Le conseil a également décidé d’étudier la possibilité de transférer le siège social aux Pays-Bas. A l’issue du transfert, Cegid ne serait plus soumise au droit des sociétés français, mais au droit des sociétés des Pays-Bas, qui peut être plus ou moins favorable aux actionnaires minoritaires.

Compte tenu de ces projets, Claudius France, structure contrôlée par Silver Lake Partners et AltaOne, a l’intention de déposer une OPA simplifiée sur l’ensemble des titres (actions et bons d’acquisition d’actions dits BAARs) de Cegid Group. L’offre serait déposée à un prix de 85 € par action et 67 € par BAAR. Ce qui représenterait une prime de 13,5 % sur le cours du 17 mai 2017 et une prime de 39,3 % par rapport au prix offert dans le cadre de l’OPA obligatoire réalisée en 2016 (+ 51,4 % pour les BAAR). Dans le cas où, à l’issue de l’offre, les actionnaires autres que Claudius France ne détiendraient pas plus de 5% des actions ou des droits de vote, Claudius France demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

Le conseil d’administration a décidé de désigner Farthouat Finance en qualité d’expert indépendant afin d’établir un rapport sur les conditions financières de l’offre (en ce compris une attestation d’équité). Les travaux de l’expert indépendant seront supervisés par Mme Quitterie Lenoir, en sa qualité d’administrateur indépendant de Cegid Group. Le conseil d’administration devrait se réunir à la mi-juin afin de prendre connaissance du rapport de l’expert indépendant et d’émettre un avis motivé, à la suite duquel l’offre serait déposée sans délai. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’OPA pourrait alors être ouverte du 6 juillet 2017 au 20 juillet 2017.