C'est parti !

Alstom lance son augmentation de capital du 19 au 30 novembre 2020. Après la signature le 16 septembre 2020 du contrat d’achat et de vente conclu avec Bombardier et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de l’acquisition de Bombardier Transport et l’approbation le 29 octobre par l’assemblée générale, Alstom franchit une étape décisive dans ce projet d’acquisition en annonçant le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription pour un montant d’environ 2 milliards d’euros (prime d’émission incluse).

Chaque actionnaire recevra un DPS par action détenue. Dix DPS permettront la souscription à titre irréductible de trois actions nouvelles, au prix de souscription de 29,50 € par action. Sur la base du cours de clôture le 12 novembre 2020, soit 42,06 €, la valeur théorique d’un DPS est de 2,90 € ; la valeur théorique de l’action ex-droit s’élève à 39,16 € ; le prix de souscription de 29,50 € par action fait ressortir une décote de 24,7% par rapport à la valeur théorique de l’action ex-droit et de 29,9% par rapport au cours du 12 novembre 2020. L’offre sera ouverte au public en France uniquement.

Le produit de l’augmentation de capital permettra de financer en partie l’acquisition de Bombardier Transport dont le prix est attendu jusqu’à 5,3 milliards d’euros. Cette opération est une composante du financement comprenant notamment une levée de capital totale d’environ 5 milliards d’euros, composée également des augmentations de capital réservées à des affiliés de CDPQ et Bombardier, pour des montants minimum respectifs de 2,63 milliards d’euros et 500 millions d’euros. Une émission obligataire pouvant s’élever à environ 400 millions d’euros est également envisagée.