L'offre du jour

Euronext envisage de lancer une OPA sur la Bourse d’Oslo. Le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, souhaite ajouter celle d’Oslo à son portefeuille. Euronext a ainsi contacté le conseil d’administration de la Bourse norvégienne en vue d’obtenir son soutien dans le cadre d’une OPA d’un montant de 6,24 milliards de couronnes, soit 625 millions d’euros.

Euronext lancerait alors dès que possible une offre entièrement en numéraire sur les actions en circulation au prix unitaire de 145 couronnes norvégiennes. Ce prix fait ressortir une prime de 32% sur le cours du 17 décembre 2018 et une prime de 34% sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 derniers mois avant cette date. L’offre serait soumise aux conditions de clôture habituelles (période limitée de « due diligence », seuil minimum d’acceptation de 50%, approbations réglementaires et vote favorable des actionnaires d’Euronext). A noter qu’Euronext a déjà obtenu l’engagement d’apport de plusieurs actionnaires détenant ensemble 49,6% des actions en circulation.

Cette transaction, si elle était réalisée, ferait suite à la récente acquisition de la Bourse irlandaise par Euronext et représenterait une autre étape clé dans la stratégie du groupe consistant à créer un marché paneuropéen cohérent offrant des services de premier ordre sur les marchés de capitaux. Euronext est fermement convaincu que le positionnement de la Bourse d’Oslo, qui occupe une position de leader mondial dans les dérivés de produits de la mer et une expertise bien ancrée dans les services pétroliers et le transport maritime, renforcerait encore sa position en tant qu’infrastructure de marché de premier plan. Néanmoins, comme tient à le préciser Euronext, « il n’y a aucune certitude qu’une transaction soit conclue ».