L'offre du jour

Itesoft : projet d’OPA simplifiée au prix de 4 € par action. Les sociétés CDML, actionnaire majoritaire (contrôlé par M. Didier Charpentier, président et fondateur d’Itesoft), SF2I, des actionnaires historiques et des membres du comité de direction ont signé un pacte d’actionnaires. Les parties constatent un repli du chiffre d’affaires d’Itesoft depuis 2018. Elles souhaitent poursuivre la stratégie du groupe et accompagner le redéploiement des ressources de l’entreprise vers l’accroissement de l’offre commerciale afin de consolider la position d’Itesoft sur son marché.

Consécutivement à la signature de ce pacte constitutif d’une action de concert, les concertistes détiennent 76,16% du capital et 89,22% des droits de vote d’Itesoft. CDML déposera pour le compte du concert un projet d’OPA simplifiée auprès de l’AMF au cours du 4e trimestre 2021 au prix de 4 € par action. L’offre sera suivie d’un retrait obligatoire si le concert détient à l’issue de celle-ci plus de 90% du capital et des droits de vote.

Ce prix fait ressortir une prime de 18,3% sur le dernier cours coté sur le compartiment C avant l’annonce et une prime de 19,3% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances. Il valorise cette société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation de documents et d’automatisation de ces derniers près de 25 millions d’euros.

Sous réserve de l’absence d’opposition de l’AMF, le cabinet Paper Audit & Conseil, représenté par M. Xavier Paper, sera nommé en qualité d’expert indépendant, en vue d’apprécier le caractère équitable des conditions de l’offre, y compris dans la perspective d’un retrait obligatoire. Comme prévu par la règlementation, le conseil d’administration se réunira à nouveau pour émettre un avis motivé sur le projet d’offre après avoir pris connaissance notamment du rapport de l’expert indépendant.

Les parties au pacte d’actionnaires s’engagent, dès lors que les conditions légales seront réunies (et notamment dès que les actions de la société ne sont plus admises à la négociation sur un marché règlementé), à tout mettre en œuvre en vue de la transformation d’Itesoft en société par actions simplifiée.

Partager