L'offre du jour

PSB Industries : projet d’OPA simplifiée par Alpha 20 au prix de 30 euros par action. Le conseil d’administration de ce groupe plus que centenaire – anciennement Pierre Synthétique Baikowski, créé en 1904 – s’est réuni jeudi 25 mars 2021 et a pris connaissance d’un projet d’OPA simplifiée, suivie le cas échéant d’un retrait obligatoire. L’offre sera déposée dans les prochains jours auprès de l’AMF par Alpha 20, entité agissant de concert avec plusieurs actionnaires familiaux de PSB, à savoir la famille Entremont, la famille Rosnoblet et Union Chimique, qui détiennent de concert 78,38% du capital et 86,11% des droits de vote de PSB.

L’offre sera proposée au prix de 30 € par action, contre un dernier cours coté de 18,60 €, soit une prime instantanée de 61,3%, mais qui reste inférieur au plus haut niveau, atteint à la fin décembre 2015 (37,75 €). Il valorise, en tout cas, ce spécialiste de l’emballage en cosmétique-parfumerie 110 millions d’euros, lequel a accusé une perte nette de 45,6 millions d’euros en 2020 (-21,6 millions hors dépréciations) pour un chiffre d’affaires en baisse de 25,7%, à 150,1 millions d’euros.

« Les activités du groupe ont été fortement marquées par la crise sanitaire mondiale qui a entraîné la fermeture partielle ou totale de ses sites industriels et de toute la chaîne de valeur (fournisseurs, clients et distributeurs) », comme l’a indiqué PSB Industries, lors de l’annonce de ses résultats. Et, « compte tenu des mesures de distanciation sociale en vigueur dans le monde, les marchés finaux restent fortement affectés avec de fortes disparités géographiques et sectorielles ».

Pour rappel, PSB a cédé en 2018 le pôle Agroalimentaire & Distribution et a distribué à ses actionnaires le pôle Chimie de Spécialités (opération de scission). Ces deux opérations ont marqué le début du recentrage du groupe. Le 11 septembre 2020, PSB a annoncé l’entrée en négociations exclusives en vue de la cession du pôle Plastibell. La cession a eu lieu le 1er janvier 2021 hors le site de Mar-Lee (USA) conservé au sein de Texen. Cette opération a finalisé le recentrage du groupe sur les marchés Luxe & Beauté.

Le conseil d’administration de PSB a constitué un comité ad hoc composé de ses quatre administrateurs indépendants. Sur proposition de ce comité, il a désigné le cabinet Farthouat Finance, représenté par Mme Marie-Ange Farthouat, en qualité d’expert indépendant charge d’émettre un rapport sur les conditions financières de l’offre. Conformément à la règlementation applicable, le conseil d’administration se réunira à nouveau pour émettre son avis motivé sur l’offre après avoir pris connaissance du rapport de l’expert indépendant et de la recommandation du comité ad hoc.