L'offre du jour

Zodiac Aerospace : Safran dépose officiellement son offre publique. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, agissant pour le compte de Safran, a déposé auprès de l’AMF son projet d’offre publique d’achat à titre principal et d’échange à titre subsidiaire visant les actions de l’équipementier aéronautique. Comme annoncé en mai 2017, après révision des conditions, le prix de l’OPA a été fixé à 25 € par action Zodiac Aerospace. Ce prix fait ressortir une prime de 8,4% sur le cours du 23 mai 2017 et de 11,8% sur la moyenne des cours sur 1 mois avant cette date.

Pour l’OPE, la parité sera comprise entre 0,3 et 0,332 action de préférence pour une action Zodiac Aerospace. La parité définitive sera déterminée par référence à une moyenne des cours sur dix jours de Bourse précédant la date de clôture de l’offre. A noter que cette offre subsidiaire est plafonnée à un maximum de 30,35% du capital.

Important, ces actions de préférence d’une valeur nominale de 0,20 € auront les mêmes caractéristiques que les actions ordinaires Safran, mais seront inaliénables pendant une durée de 36 mois. Dans l’hypothèse où le nombre d’actions apportées à l’OPE serait supérieur au plafond, il sera procédé à une réduction proportionnelle, les actions excédentaires seront réputées avoir été apportées à l’OPA. En tout état de cause, les actionnaires de Zodiac Aerospace pourront apporter leurs actions soit à l’offre principale, soit à l’offre subsidiaire, soit en combinant les deux offres.

Le 24 mai et le 13 juin 2017, Safran a conclu avec FFP, FFP Invest, le Fonds Stratégique de Participations et des actionnaires familiaux de Zodiac Aerospace des engagements d’apport à l’offre, représentant 27,47% du capital. Ces engagements sont toutefois révocables en cas d’offre concurrente. En outre, le 13 juin 2017, Safran a conclu avec certains actionnaires familiaux un engagement de participation résiduelle portant sur 4,75%, assorti de promesses d’achat et de ventes croisées permettant auxdits actionnaires de céder leurs actions sur la base du prix de l’OPA.

Cela étant, le succès de l’offre publique sera conditionné à l’atteinte du seuil de caducité légal de 50% du capital ou des droits de vote et d’un seuil de renonciation volontaire fixé à deux tiers des droits de vote exerçables de Zodiac Aerospace. Si, à l’issue de l’offre, les conditions sont réunies, Safran se réserve la faculté de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire au prix de l’OPA.

Par ailleurs, l’offre est conditionnée à l’obtention de l’autorisation de l’opération au titre du contrôle des concentrations par la Commission Européenne, par le ministère du commerce de la République Populaire de Chine et par l’autorité de concurrence du Brésil. Elle est également subordonnée à l’obtention de l’autorisation réglementaire du Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS).

Sous réserve du feu vert de l’AMF et de la levée de ces conditions suspensives, l’offre publique devrait se dérouler du 27 décembre 2017 au 31 janvier 2018.