Résultat des courses

JCDecaux finalise l’acquisition d’APN Outdoor. Le numéro un mondial de la communication extérieure annonce que le scheme of arrangement entre APN Outdoor et ses actionnaires est effectif à compter d’aujourd’hui. En conséquence, JCDecaux ANZ Pty, filiale à 100% de JCDecaux SA, détient désormais l’intégralité des actions émises par APN Outdoor ; la contrepartie numéraire du Scheme de 6,40 A$ par action APN Outdoor détenue à 19h00 (heure de Sydney) le 25 octobre 2018 a été payée aujourd’hui aux actionnaires du Scheme  ; et le dividende exceptionnel en numéraire de 0,30 A$ par action APN Outdoor détenue à 19h00 (heure de Sydney) le 22 octobre 2018 a été payé le 29 octobre 2018.

A compter de la mise en œuvre effective du Scheme, Doug Flynn, Pat O’Sullivan, Jack Matthews, Lisa Chung et James Warburton ont démissionné de leur mandat d’administrateur chez APN Outdoor. Stephen O’Connor (actuellement directeur général de JCDecaux Australie), Andrew Hines (actuellement directeur des opérations d’APN Outdoor) et Brendan O’Neill (actuellement directeur financier de JCDecaux Australie) ont été nouvellement nommés administrateurs d’APN Outdoor.

Les actions d’APN Outdoor ont cessé d’être échangées sur l’Australian Securities Exchange (ASX) à compter de la clôture du marché le 18 octobre 2018. APN Outdoor demandera la fin de la cotation de ses actions et son retrait de la liste officielle de l’ASX à compter de la clôture du marché le 1er novembre 2018.

« La finalisation de notre acquisition représente une étape importante de notre stratégie de croissance mondiale, faisant de l’Australie notre 4e marché mondial et nous faisant entrer dans un nouveau marché attractif qu’est la Nouvelle-Zélande », a déclaré Jean-François Decaux, co-directeur général de JCDecaux.  Le groupe « est désormais bien positionné pour proposer une offre commerciale convaincante, lui permettant de rivaliser plus efficacement sur le marché des médias australien, où la communication extérieure ne représente que 6% des investissements publicitaires, et où la part de la communication extérieure digitale représente près de 50%. »