Bruits de marché

Abertis : ACS réfléchit à une contre-offre. Dans un communiqué adressé à l’autorité de régulation boursière espagnole (CNMV), le groupe de construction espagnol, qui pèse 10,5 milliards d’euros en Bourse, indique toutefois qu’il n’a pas encore pris de décision. Ce qui n’empêche pas des dégagements sur le marché, l’action ACS perdant 3,4%, à 33,62 €, en matinée. Pour rappel, Abertis fait l’objet actuellement d’un projet d’offre déposé par Atlantia pour un montant de 16,3 milliards d’euros, afin de créer le plus grand opérateur mondial avec 14 095 km de routes à péage sous gestion. L’offre est basée sur une contrepartie globale en espèces de 16,5 € par action Abertis, avec la possibilité d’opter, en partie ou en totalité, pour un paiement en titres, sur la base de 0,697 action nouvelle Atlantia pour une action Abertis. L’offre, qui n’a pas pour objectif de retirer le titre Abertis de la cote, est soumise à différentes conditions et notamment à un taux d’acceptation égal à 50% plus une action.