Bruits de marché

Berlin veut pouvoir agir sur les OPA lancées par des groupes étrangers extérieurs à l’UE. Le gouvernement allemand envisage de renforcer les contrôles sur les investissements étrangers en raison des inquiétudes suscitées par les OPA chinoises sur des entreprises jugées stratégiques. Si un investisseur extérieur à l’Union européenne prend une participation d’au moins 15% dans une entreprise allemande technologique liée à la défense ou à la sécurité, Berlin veut pouvoir intervenir, comme l’a rapporté mardi une source au sein du ministère de l’Economie.