Les points sur les i

Grubhub : la spéculation se dégonfle. L’action de cette société américaine de livraison de repas, fondée en 2004, cède 7,9% à 17 heures, à 51,30 $, réduisant ses gains à 30,6% en un mois, ce qui ramène sa capitalisation à 4,7 milliards de dollars. Suite à un article du Wall Street Journal selon lequel Grubhub envisagerait plusieurs options, y compris une éventuelle cession, la société tient à préciser « qu’il n’y a aucun processus en place pour vendre l’entreprise et qu’il n’est actuellement pas prévu de le faire ». Et d’ajouter : « Nous avons toujours consulté des conseillers sur un large éventail de questions, y compris les opportunités d’acquisition, ce qui n’a pas changé ».