Les points sur les i

Kering confirme l’ouverture d’une enquête du Parquet National Financier. À la suite d’un article de presse mis en ligne le 15 décembre 2020 mettant en cause Kering, le Parquet National Financier a confirmé avoir ouvert une enquête préliminaire en février 2019. Cette information n’avait pas été portée à la connaissance de Kering jusqu’à présent, explique la maison mère de Gucci. « Cette enquête apparaît liée aux éventuelles conséquences, pour les sociétés françaises de Kering, d’une procédure ouverte en novembre 2017 à l’encontre de LGI, filiale suisse du Groupe, qui s’est conclue par un accord entre Gucci et l’administration fiscale italienne en mai 2019 », précise le groupe dirigé par François-Henri Pinault. « Kering conteste avec la plus grande fermeté les allégations contenues dans cet article et relayées par d’autres médias. Le groupe apportera sa pleine coopération à l’enquête, en toute clarté et avec sérénité. Kering continuera de communiquer de manière complète et diligente sur ses litiges fiscaux ».