Les points sur les i

Solutions 30 : vers un retrait de la cote ? Lors du comité d’audit qui s’est tenu le 20 mai 2021, EY, réviseur d’entreprise de Solutions 30, a informé la société ne pas être en mesure de formuler une opinion sur ses comptes annuels 2020, sans toutefois remettre son rapport définitif qui intègre le fondement de cette impossibilité d’exprimer une opinion. Le conseil de surveillance a pris acte de la position d’EY et confirmé les principaux agrégats financiers 2020, déjà communiqués le 28 avril 2021 et qui restent inchangés : un chiffre d’affaires 2020 de 819,3 M€, en croissance de 18% ; un Ebitda de 106,5 M€ ; un EBIT ajusté de 60,9 M€ ; un excédent net de trésorerie de 59,2 M€.

Le résultat net part du groupe, spécialisé dans l’installation de la fibre et des compteurs Linky, s’établit à 34,5 M€, après intégration d’une correction proposée par l’entreprise et portant sur la comptabilisation d’une charge d’impôt supplémentaire de 2,4 M€. Au premier trimestre 2021, le chiffres d’affaires est en croissance de 19% et s’élève à 225,2 millions d’euros.

Face aux éventuelles conséquences de cette absence d’opinion, Solutions 30 a décidé de saisir le Président du Tribunal de commerce de Bobigny aux fins de solliciter la désignation d’un conciliateur pour l’assister et ainsi, en anticipation, apporter toutes réponses ou solutions permettant de s’assurer du soutien de ses partenaires. En parallèle, Solutions 30 a engagé un processus de sélection de banquiers conseils afin d’activer la recherche d’actionnaire(s) de référence. Le projet, que la société n’entend pas commenter en dehors de ses obligations légales, pourrait aller jusqu’à un retrait de cote.

Malgré l’absence de rapport financier annuel et de calendrier précis de sa publication, la société a demandé à Euronext Paris de procéder à la reprise de cotation de son titre à compter du lundi 24 mai, à l’ouverture de la séance.

Partager