Surenchère !

Bourrelier Group : le prix de l’OPR est rehaussé de 6,5%, à 52,50 € ! M14, société civile contrôlée par M. Jean-Claude Bourrelier et des membres de sa famille, a informé l’AMF, par l’entremise d’Invest Securities, de la modification du projet d’offre publique de retrait visant les actions Bourrelier Group (ex-Bricorama), déposé le 2 mars 2021. M14, qui détient plus de 87% du capital, s’engage désormais à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 52,50 € au lieu de 49,30 € initialement, soit une majoration de 6,5%.

Ce prix de 52,50 € fait maintenant ressortir une prime de 34,6% sur le dernier cours coté (39 €), qui remonte au 19 mars 2020, et une prime de 16,3% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date (45,10 €). Il fait par ailleurs apparaître une décote limitée à 1,7% sur l’actif net comptable, part du groupe, de Bourrelier Group, qui ressort à 54,40 € par action au 31 décembre 2020, mais affiche une prime de 10,1% sur l’actif net réévalué après décote de holding (47,7 €).

Les autres stipulations du projet d’offre demeurent inchangées, à l’exception des dates d’expiration relatives aux compléments de prix éventuels. La date d’expiration pour le complément n°1 (correspondant à la procédure arbitrale en cours devant la chambre des entreprises du tribunal d’Amsterdam, relative à l’exécution de contrats de franchise par Intergamma) est dorénavant fixée au 31 mai 2026. Et la date relative au complément de prix n°2 (correspondant à la procédure indemnitaire intervenant dans le cadre d’une action ut singuli, relative aux conditions de cession de divers actifs de Bourrelier Group) est dorénavant fixée au 31 mai 2026.

Pour mémoire, dans un arrêt du 26 novembre 2020, la Cour d’Appel de Paris a rejeté le recours visant la décision de l’AMF publiée le 19 mars 2020. Cette décision de l’AMF avait fait droit aux demandes déposées de manière coordonnée par JG Capital Management (qui détient 6,77% du capital), l’IDI (1,02%) et Lazard Frères Gestion (1,74%) en vue d’obtenir, sur le fondement de l’article 236-1 du règlement général de l’AMF, le dépôt d’une offre publique de retrait visant les actions Bourrelier Group. Ces actionnaires faisaient valoir « une absence de liquidité […] qui les empêche de céder leurs participations dans des conditions normales de délai et de cours ».

À noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 24 juin au 7 juillet 2021.

Partager