Lu dans la presse

Croissance externe : PSA est ouvert à toutes les propositions. « Je ne fais aucune, aucune fixation sur Fiat Chrysler, ni sur un autre groupe. Les actionnaires de Fiat Chrysler se sont prononcés à plusieurs reprises sur le fait que PSA n’est pas le bon partenaire potentiel pour eux », explique Carlos Tavares, président du directoire de PSA, dans un entretien aux Echos. Ajoutant : « Mais j’ai la certitude que lorsque vous êtes en bonne santé économique, que vous avez investi dans de bonnes technologies et que vous êtes capable de franchir les barrières réglementaires, vous pouvez à un moment donné être confronté à des groupes qui n’ont pas fait de travail de fond, et qui ont besoin de s’appuyer sur quelqu’un d’autre ».