Lu dans la presse

L’OPA d’Allianz fait indirectement les affaires de Natixis. « Le niveau auquel est racheté Euler Hermes devrait faciliter la revalorisation de la Coface, sa propre filiale d’assurance-crédit, dont elle détient 41% du capital. Une participation qui n’est plus considérée comme stratégique par Natixis », explique l’hebdomadaire Le Revenu. « Coface, certes moins rentable qu’Euler Hermes, s’échange seulement 13 fois le résultat net 2018 et 0,8 fois les fonds propres escomptés dans un an ».