Lu dans la presse

Mead Johnson : Reckitt Benckiser a bien choisi son moment. « Malgré une prime de 29 % sur le dernier cours de l’ex-fille du laboratoire Bristol-Myers Squibb, l’offre du spécialiste de l’hygiène (90 dollars par action, soit un total de 16,7 milliards hors dette) est 10 % sous le minimum des 100 dollars évoqués il y a deux ans et demi lorsque le prédateur potentiel s’appelait Danone, et 10 % à 20 % sous les multiples de valorisation des dernières transactions du secteur », explique le quotidien Les Echos dans un crible. « Les bouleversements du marché chinois sont passés par là (en amputant 15 % des ventes de Mead Johnson en deux ans) et le français a fait un autre choix stratégique (le bio avec WhiteWave) ».