Lu dans la presse

Société Générale : « l’Union bancaire n’est pas achevée ». « Je ne vois pas d’acquisitions transfrontalières significatives à court terme en Europe, explique Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale, dans un entretien aux Echos. A plus long terme, on voit bien que nous allons vers un marché bancaire européen plus intégré. Ma conviction est que, à l’issue de ce nouveau plan, la Société Générale sera en position de force pour participer à cette construction européenne. Mais, aujourd’hui, l’Union bancaire n’est pas achevée ». S’agissant d’une éventuelle reprise de Commerzbank, Frédéric Oudéa n’a « aucun commentaire à faire sur les rumeurs de transactions qui circulent sur le marché. Une fois de plus, la consolidation domestique est, à mon sens, un préalable aux opérations transfrontalières ».