Lu dans la presse

UniCredit réagit aux rumeurs avec Société Générale. « La taille est évidemment essentielle pour accompagner les entreprises notamment. Mais les fusions transfrontalières en Europe sont des opérations très complexes et le resteront à court comme à moyen terme », explique Jean-Pierre Mustier, directeur général d’UniCredit, la première banque italienne, dans un entretien aux Echos. Et s’agissant de Société Générale : « Toute opération d’ampleur n’est pas envisageable dans un horizon de moyen terme. Notre plan stratégique Transform 2019 est basé sur des hypothèses de croissance organique. Nous lancerons un nouveau plan à la fin de l’année 2019 ».