Verbatim

Baccarat dans le vert avant l’OPA. Le chiffre d’affaires de cette cristallerie de renommée mondiale ressort à 69,1 M€ sur le 1er semestre 2018, soit une progression de 6,5% à changes comparables par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent. Après prise en compte de l’impact négatif des fluctuations des devises étrangères par rapport à l’euro, la progression du chiffre d’affaires à changes courants reste positive à 0,9%. Cette progression combinée à des coûts de production maîtrisés et à une gestion rigoureuse des autres coûts de structure ont permis une progression significative de l’Ebitda qui s’établit à 5,4 M€ à la fin du 1er semestre 2018, contre 3,1 M€ l’an passé. La rentabilité d’exploitation (Ebitda / CA) atteint un niveau de 7,9%, en progression de 3,4 points par rapport au 1er semestre 2017.

Le résultat opérationnel courant s’établit à 2,3 M€ au 1er semestre 2018, en hausse de +2,2 M€ par rapport à la même période l’an dernier. Après prise en compte de l’impact négatif des autres produits et charges opérationnels composés essentiellement de coûts de réorganisation non récurrents, le résultat opérationnel atteint 1,6 M€ à fin juin 2018, contre 0,1 M€ à fin juin 2017. Le résultat financier net du 1er semestre 2018 est proche de l’équilibre, l’impact favorable de l’évolution du cours des devises étrangères sur les comptes courants libellés dans ces devises compensant le coût de l’endettement net, resté stable sur la période. Compte tenu d’une charge d’impôt de 0,6 M€, en légère hausse par rapport à l’an passé, le résultat net part du Groupe atteint presque 1 M€ et est positif pour la première fois sur un premier semestre depuis 2011.

L’acquisition de 88,8% du capital de Baccarat par Fortune Fountain Capital (FFC), via sa filiale indirecte Fortune Legend Limited (FLL), sera suivie du dépôt par FLL auprès de l’AMF, dans les prochaines semaines, d’un projet d’OPA simplifiée sur le solde des actions en circulation, au même prix par action que pour l’Achat de Bloc (222,70 € par action), afin qu’elle se prononce sur la conformité du projet d’offre publique. A cet effet, le cabinet Ledouble a été désigné comme expert indépendant par Baccarat. FLL a indiqué ne pas avoir l’intention de procéder à un retrait de Baccarat de la cote du marché réglementé d’Euronext Paris.