Verbatim

EssilorLuxottica et Delfin signent un accord pour résoudre les conflits de gouvernance d’EssilorLuxottica et accélérer le processus d’intégration du groupe. Les deux sociétés ont conclu un accord pour mettre un terme aux problèmes de gouvernance du groupe et poser les bases d’une collaboration plus étroite entre Essilor et Luxottica. L’accord règle tout différend existant entre les parties.

Le conseil d’administration d’EssilorLuxottica a soutenu à l’unanimité et approuvé cet accord destiné à rendre, dès maintenant, la structure du groupe plus efficace sur le plan opérationnel. La gouvernance fondée sur l’équilibre des pouvoirs, selon les accords de rapprochement et les règles du conseil d’administration, demeure en place jusqu’à l’assemblée générale devant être convoquée en 2021 pour approuver les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2020.

Selon cet accord :

  • Leonardo Del Vecchio et Hubert Sagnières délèguent à Francesco Milleri (vice-président et directeur général de Luxottica Group) et à Laurent Vacherot (directeur général d’Essilor International) la responsabilité de développer et mettre en œuvre de la stratégie et le processus d’intégration d’EssilorLuxottica. Ils ont pour mission d’accélérer la simplification du nouveau groupe par l’intégration des deux sociétés opérationnelles dans les 12 à 24 mois ;
  • MM. Milleri et Vacherot ont approuvé la nomination de dirigeants clés aux fonctions centrales du groupe ;
  • M. Vacherot a été coopté comme administrateur d’EssilorLuxottica, en remplacement de Bernard Hours, qui a souhaité mettre fin à son mandat. Il intègre le comité stratégique du conseil ;
  • Le conseil d’administration a confirmé la recherche d’un nouveau CEO. MM. Francesco Milleri et Laurent Vacherot ont indiqué qu’ils n’étaient pas candidats à ce poste.

En conséquence de cet accord, il sera renoncé et mis fin à toutes les procédures judiciaires, y compris la demande d’arbitrage déposée par Delfin devant la Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale le 27 mars 2019.

Compte tenu de cet accord, Valoptec a décidé de retirer la résolution soumise le 18 avril 2019 en vue de la nomination, à l’assemblée générale du 16 mai 2019, d’un administrateur additionnel au conseil d’administration d’EssilorLuxottica et va voter contre les résolutions proposées par des investisseurs institutionnels pour la nomination de deux administrateurs additionnels. Le représentant de Valoptec au conseil d’administration d’EssilorLuxottica intégrera le comité stratégique et le comité d’intégration du groupe.

Le conseil d’administration a réitéré sa recommandation que les actionnaires votent contre les projets de résolutions additionnelles qui, s’ils étaient approuvés, seraient non conformes à l’accord de rapprochement et susceptibles de perturber les activités du conseil.