Verbatim

Gecina : un premier semestre historiquement actif avant l’intégration d’Eurosic, avec une hausse de l’ANR triple net EPRA de +15% sur 6 mois, à 152 € par action, et une hausse des loyers de bureaux à périmètre constant de +2,1%. Le semestre a été principalement marqué par le projet de rapprochement amical avec Eurosic, dont la prise de contrôle interviendra d’ici fin août. « Cette opération est stratégiquement structurante pour le Groupe, permettant de prolonger et d’accélérer le déploiement de sa stratégie, conformément aux ambitions communiquées en début d’année, indique la foncière. Outre l’accélération du programme de rotation du patrimoine au travers notamment de programmes de cessions dont les processus sont déjà engagés, cette opération renforcera l’exposition du Groupe aux secteurs les plus centraux du marché de l’immobilier de bureaux, et notamment à Paris intramuros ».

Gecina a déjà procédé au refinancement d’une partie du bridge de 2,5 Md€ qui permettait le financement de l’opération, au travers d’une émission obligataire en trois tranches pour un total de 1,5 Md€ avec une maturité moyenne de 10 ans et un coupon moyen de 1,3%. Une augmentation de capital avec émission de droits préférentiels de souscription de 1 Md€ est également prévue. En parallèle de cette opération, Gecina est restée active sur les marchés avec un programme de rachat d’actions, aujourd’hui clôturé ayant permis le rachat de titres pour un montant total de 224,5 M€ à un prix moyen de 121,8 € par action. Le Groupe a également finalisé l’acquisition de deux immeubles de bureaux dans le QCA parisien et à La Défense pour un total de 141,5 M€. En parallèle, Gecina a finalisé la cession de logements pour 83 M€, et 142 M€ de cessions sont sous promesse à fin juin 2017.

En outre, depuis le 3 juillet 2017, les équipes de Gecina travaillent sur la base d’un nouveau schéma organisationnel. Deux business units ont ainsi été créées pour le portefeuille de bureaux et le portefeuille résidentiel. Deux directeurs exécutifs ont été recrutés à cet effet (respectivement Mme Valérie Britay et M. Franck Lirzin). « Cette nouvelle organisation a vocation à favoriser la compréhension et l’amélioration des performances opérationnelles et financières des portefeuilles concernés. Dans les trimestres qui viennent cette nouvelle organisation devrait également favoriser l’intégration d’Eurosic », est-il précisé. La mise en place d’une business unit dédiée au pôle résidentiel traduit l’ambition de Gecina de se concentrer en priorité sur l’optimisation de la gestion opérationnelle de ce portefeuille, ainsi que sur l’identification des opportunités d’extraction de valeur.