Verbatim

PSA pourra vendre jusqu’à 7% de Faurecia avant la fusion avec FCA. Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et Peugeot S.A. continuent d’avancer sur la réalisation de leur projet de fusion pour créer Stellantis, le 4e constructeur automobile mondial en volume. Une nouvelle étape significative a été franchie à cet égard le 27 octobre, lorsque leurs conseils respectifs ont signé les conditions communes qui s’appliqueront à leur fusion. Les parties envisagent que la fusion soit réalisée d’ici à la fin du premier trimestre 2021, sous réserve des conditions énoncées dans leur accord de fusion.

Les deux conseils ont également approuvé que le Groupe PSA puisse vendre jusqu’à environ 7% du capital social de Faurecia avant la réalisation de la fusion et prendre d’autres mesures (autres que la vente additionnelle d’actions), afin de s’assurer que Stellantis n’acquiert pas le contrôle de Faurecia, conformément aux dispositions de l’accord de fusion initial. Ceci devrait faciliter l’obtention des approbations réglementaires nécessaires liée à la fusion.

Le produit de ce projet de cession, ainsi que la participation restante en actions dans Faurecia, seraient distribués aux actionnaires de Stellantis peu après la réalisation de la fusion, comme annoncé le 14 septembre 2020, sous réserve de l’approbation du conseil d’administration et des actionnaires de Stellantis.

FCA et Groupe PSA ont également souligné, au regard des éléments présentés lors de l’annonce publique des ventes de Faurecia pour le 3e trimestre, la gestion efficace de la crise Covid-19 par l’entreprise, la révision à la hausse de ses prévisions pour l’année 2020 ainsi que la confirmation de tous ses objectifs pour 2022.