Verbatim

Sika : Saint-Gobain prolonge son engagement avec la famille Burkard. Conformément à l’accord entre Saint-Gobain et la famille Burkard portant sur la vente des actions de Schenker-Winkler Holding (SWH), qui détient la majorité des droits de vote du groupe suisse Sika, qui se positionne comme leader mondial de l’étanchéité, Saint-Gobain a exercé son option qui permet d’étendre la validité de l’accord au 30 juin 2018. A cette date, Saint-Gobain aura la possibilité de prolonger encore l’accord jusqu’au 31 décembre 2018. Cette nouvelle extension de l’accord de cession « manifeste à nouveau l’alignement entre la famille et Saint-Gobain et leur détermination inchangée », tient à préciser le groupe français.

Pour rappel, l’opération « consiste à racheter auprès de la famille Burkard le bloc de contrôle de 17% du capital de Sika et de 53% des droits de vote associés, comme le rappelait Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, dans un entretien au Revenu. « Les administrateurs de Sika ont privé le holding de la famille de ses droits de vote, et le litige est maintenant entre les mains de la justice suisse. J’ai bon espoir qu’à la fin 2018 la famille récupère ses droits de vote et que nous puissions conclure l’opération ». Ajoutant : « le prix défini il y a deux ans pour l’acquisition de ce bloc de contrôle est figé (2,4 milliards d’euros) et, comme les résultats de Sika se sont depuis beaucoup améliorés, cette opération nous sera encore plus profitable ».