Inside

Alstom confirme l’existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. « Aucune décision finale n’a été prise, tient à préciser Alstom, les discussions sont en cours et aucun accord n’a été conclu ». Le groupe informera le public de tout développement significatif sur le sujet. Selon les informations du journal Le Monde, « Siemens, conseillé par BNP Paribas, envisage d’apporter à Alstom (épaulé par Rothschild) ses activités ferroviaires, à la fois le matériel roulant et l’activité signalisation. Ces apports seraient valorisés autour de 7 milliards d’euros. En échange, le groupe dirigé par Henri Poupart-Lafarge lancerait une augmentation de capital réservée au conglomérat allemand ». Une annonce pourrait ainsi intervenir dès mardi 26 septembre, au lendemain des élections allemandes. Et d’ajouter : « Siemens pourrait ainsi obtenir, selon la prime consentie par le groupe allemand et les valorisations retenues, entre 45 % et 50 % du capital du français. Voire plus ? ». Vendredi, l’action Alstom termine à 33 euros, en hausse de 4,1%. Pour consulter l’article du Monde : http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/22/le-mariage-siemens-alstom-sur-les-rails_5189593_3234.html