Inside

April : vers une offre publique de retrait avec retrait obligatoire ? Par suite d’une cession hors marché, Afi Esca, contrôlée par M. Christian Burrus, a franchi en baisse, le 15 novembre 2019, les seuils de 5% du capital et des droits de vote et ne détient plus aucune action de ce courtier en assurances. Pour mémoire, à l’issue de son OPA au prix de 21,60 € par action April, Andromeda Investissements (structure détenue par des fonds gérés par CVC Capital Partners) avait porté sa participation à 88,83%, l’empêchant de mettre en œuvre un retrait obligatoire. Or, avec la loi du 22 mai 2019 relatif à la croissance et la transformation des entreprises dite loi PACTE, les conditions de mise en œuvre du retrait obligatoire ont été allégées, l’initiateur devant disposer de plus de 90% du capital ou des droits de vote contre 95% antérieurement.