Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA amicale sur Altran Technologies, OPA simplifiée en vue sur Millet Innovation, acquisitions d’envergure à l’étranger (Allergan, Caesars, Merlin-Madame Tussauds) et proposition de rachat d’EP Global Commerce sur Metro : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Altran Technologies : OPA amicale en vue de Capgemini à 14 € l’action. Ce prix représente une prime de 30% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur le dernier mois jusqu’au vendredi 21 juin, corrigé du dividende de 0,24 € détachable le 1er juillet. Le montant total de la transaction s’élèvera à 3,6 milliards d’euros, avant prise en compte de la dette financière nette d’environ 1,4 milliard d’euros. Ce rapprochement donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires comptant plus de 250 000 collaborateurs. Le nouvel ensemble bénéficiera d’un accès démultiplié aux décideurs opérationnels des grands comptes de l’industrie (Aéronautique, Automobile, Sciences de la vie et Télécoms) tels que les directions de recherche, de production et de la supply chain, explique Capgemini.

Le Groupe GTF finalise l’acquisition de 87,49% de Millet Innovation. Le transfert du bloc majoritaire a été réalisé au prix de 20,20 € par action, soit une prime de 3,6% par rapport au dernier cours avant l’annonce de la finalisation de la cession et de 9,6% par rapport aux cours moyens pondérés des 3 derniers mois. Groupe GTF, via sa filiale Curae Lab, déposera une OPA simplifiée sur le solde du capital de Millet Innovation à un prix identique de 20,20 € par action sous réserve de l’attestation d’un expert indépendant, qui sera prochainement désigné, et de l’avis de conformité de l’AMF. L’offre sera suivie d’un retrait obligatoire si les conditions sont remplies.

Sur les marchés étrangers

AbbVie s’offre Allergan pour 63 milliards de dollars. Le groupe américain, spécialisé dans la recherche et le développement de médicaments thérapeutiques, annonce l’acquisition du laboratoire californien, dont le produit phare est le Botox. Selon les termes de cette transaction amicale, les actionnaires d’Allergan recevront 0,866 action AbbVie et 120,30 $ en espèces pour chaque action Allergan apportée, soit une contrepartie totale de 188,24 $, ce qui fait ressortir une prime de 45% par rapport au cours du 24 juin 2019. Selon AbbVie, l’acquisition générera des synergies annuelles avant impôts et d’autres réductions de coûts d’au moins 2 milliards de dollars la troisième année. A l’issue de la transaction, les actionnaires d’AbbVie détiendront 83% du nouvel ensemble et ceux d’Allergan 17%.

Eldorado Resorts et Caesars Entertainment ne feront plus qu’un. Les deux exploitants de casinos ont conclu un accord définitif en vue de créer la plus grande société de jeux américaine qui offrira notamment l’accès à 60 casinos et installations dans 16 États différents. Pour chaque action ordinaire Caesars, Eldorado Resorts offrira 8,40 $ en espèces et 0,0899 action nouvelle Eldorado, soit une contrepartie totale de 12,75 $, ce qui fait ressortir une prime de 27,6% sur le dernier cours coté sur le Nasdaq avant l’annonce et valorise Caesars 17,3 milliards de dollars (dette comprise). A l’issue de la transaction, les actionnaires d’Eldorado Resorts et de Caesars détiendront respectivement 51% et 49% du nouvel ensemble qui conservera le nom Caesars afin de capitaliser sur la valeur de la marque.

Madame Tussauds change de propriétaire. Un consortium composé de la fondation familiale Kirkbi, actionnaire majoritaire de Lego, de la société d’investissement Blackstone et du fonds de pension canadien CPPIB, va acquérir Merlin Entertainments, propriétaire du célèbre musée de cire, de la grande roue de Londres et des parcs d’attractions Legoland. Le consortium offre 455 pence par action Merlin, ce qui fait ressortir une prime de 15,2% sur le dernier cours coté à la City avant l’annonce et une prime de 37% sur le cours du 22 mai 2019, valorisant Merlin 4,8 milliards de livres (5,9 milliards, dette comprise). Sous réserve des conditions habituelles, la transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2019.

Metro : l’offre d’EP Global Commerce « sous-évalue la société ». Après avoir reçu une offre de rachat au prix de 16 € par action ordinaire et de 13,80 € par action préférentielle, le conseil d’administration du groupe de distribution allemand estime que cette offre non sollicitée « sous-estime considérablement la société et ne reflète pas son plan de création de valeur ». L’offre d’EP Global, structure détenue par l’investisseur tchèque Daniel Kretinsky et son partenaire slovaque Patrik Tkac, qui détient près de 11% de Metro, fait ressortir une prime de 3% sur le cours de vendredi et valorise le grossiste près de 5,8 milliards d’euros. Avant de publier sa déclaration motivée, Metro conseille à ses actionnaires de ne prendre aucune décision.

Les opérations en cours

Terreïs : l’OPRA va pouvoir démarrer. L’AMF a examiné le projet et l’a déclaré conforme. Terreïs s’engage à acquérir 46,14% du capital, aux prix unitaires de 34,62 € par action ordinaire et 38,34 € par action de préférence, après prise en compte des distributions. En tenant compte de ces distributions, les actionnaires percevront 60 € par action ordinaire et 63,90 € par action de préférence. Le prix de 60 € fait ressortir une prime de 48,9% sur le cours du 8 février 2019 avant l’annonce de la cession d’un portefeuille de 28 actifs immobiliers et une prime de 61,7% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Ovalto ayant fait part de son engagement de ne pas apporter ses titres, les demandes de rachat seront intégralement servies. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 3 au 23 juillet 2019.

Panalpina : DSV prolonge son OPE amicale du 26 juin au 17 juillet 2019. Pour chaque action Panalpina, le groupe danois de logistique offre 2,375 actions nouvelles DSV, ce qui équivaut à un prix d’offre implicite de 195,80 francs suisses sur la base des cours du 29 mars et fait ressortir une prime de 42,9% sur le cours du 15 janvier 2019, dernière séance avant l’annonce de la première proposition de DSV. Avec Panalpina, DSV deviendra ainsi le numéro quatre mondial de la logistique, derrière DHL Logistics, filiale de Deutsche Post, le suisse Kuehne & Nagel et DB Schenker, filiale de l’opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn.

Bruxelles autorise l’acquisition de Red Hat par IBM. Les activités de Red Hat concernent principalement les logiciels libres (open-source) et les services de support, tandis que celles d’IBM ont trait à une grande variété de solutions dans le domaine des technologies de l’information, notamment des logiciels, du matériel et des services informatiques. La Commission européenne est parvenue à la conclusion que l’opération envisagée ne poserait aucun problème de concurrence sur l’un ou l’autre des marchés concernés et l’a autorisée sans condition. Pour rappel, IBM s’offre Red Hat pour 34 milliards de dollars, dette comprise, via une OPA au prix de 190 $ par action, faisant ressortir une prime de 62,8% sur le dernier cours coté avant l’annonce, fin octobre 2018, à Wall Street.

A savoir

Casino veut simplifier sa structure en Amérique Latine. Ce projet inclurait une OPA lancée par GPA sur 100% d’Exito, à laquelle Casino apporterait la totalité de sa participation (55,3%) ; une acquisition par Casino des titres détenus par Exito dans Segisor (qui détient elle-même 99,9% des droits de vote et 37,3% des droits économiques de GPA), une migration des actions de GPA au Novo Mercado segment B3, avec la conversion des actions préférentielles en actions ordinaires selon une parité de 1 pour 1. Le prix de l’offre par GPA et celui de l’acquisition par Casino des titres détenus par Exito dans Segisor intègreraient une prime sur les cours actuels. A l’issue du projet, le groupe Casino détiendrait seul 41,4% de GPA qui contrôlerait elle-même Exito et ses filiales en Uruguay et en Argentine.

Carrefour cède le contrôle de ses activités en Chine. Le groupe de distribution a signé un accord de cession portant sur 80% de Carrefour Chine au groupe chinois Suning.com. Cette opération en numéraire valorise Carrefour Chine sur la base d’une valeur d’entreprise de 1,4 milliard d’euros. Présent en Chine depuis 1995, Carrefour Chine contrôle un réseau de 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité et a généré en 2018 un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros (28,5 milliards de RMB) et un Ebitda de 66 millions d’euros (516 millions de RMB).

Orange a vendu sa participation résiduelle de 2,5% du capital dans BT Group pour un montant net de 486 millions de livres sterling. Sur les actions cédées, environ 41 millions d’actions ont été rachetées par BT Group. Le règlement-livraison du placement des actions devrait intervenir le 2 juillet 2019. Citigroup Global Markets Limited est intervenu en tant que seul teneur de livre du placement.

SMCP en négociations exclusives en vue de l’acquisition de la maison De Fursac. SMCP renforcerait ainsi sa présence sur un marché en forte croissance, celui du luxe accessible pour homme où le groupe développe déjà avec succès la marque Sandro Homme, explique la société. SMCP mettrait également à profit son savoir-faire à l’international et dans le digital ainsi que sa plate-forme de développement pour accélérer la croissance du Groupe De Fursac. En 2018, le chiffre d’affaires de ce dernier a atteint 41,4 millions d’euros, en hausse de 5,4% sur une base comparable avec une marge d’Ebitda supérieure à celle de SMCP.

CNP Assurances : l’AMF accorde une dispense d’offre publique. CNP Assurances, qui sera d’abord majoritairement contrôlée par la CDC, le sera ensuite indirectement par l’intermédiaire de La Poste (la CDC acquérant le contrôle majoritaire de La Poste), puis par l’intermédiaire de La Poste et La Banque Postale après l’apport par La Poste de sa participation dans CNP Assurances au profit de sa filiale La Banque Postale. Analysant ces différentes opérations comme un reclassement sans incidence sur le contrôle majoritaire de CNP Assurances, l’AMF a octroyé les dérogations demandées sur le fondement des articles 234-8, 234-9, 6° et 7° et 234-10 du règlement général.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end tempéré et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés