Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. À l’exception de l’OPA d’Aptar sur Voluntis programmée pour le mois de septembre, les offres publiques se sont fait rares, mais pas les changements dans les tours de table (Lagardère, Carrefour, Technip Energies) dont certains augurent peut-être d’opérations plus structurantes.

Les nouveautés

Voluntis : l’OPA simplifiée d’Aptar Group se dessine. À la suite de la signature d’un contrat de cession d’actions et de l’approbation du ministère de l’Économie, Aptar a acquis une participation majoritaire dans ce pionnier des thérapies numériques auprès des actionnaires de référence et de certains managers, représentant 64,6% du capital de Voluntis, au prix de 8,70 € par action. Aptar initiera donc une OPA obligatoire visant à acquérir les actions restantes à un prix identique de 8,70 € par action. Il est prévu que l’OPA soit déposée auprès de l’AMF en septembre 2021. Si les conditions réglementaires sont satisfaites, Aptar a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Sept autres sociétés sont actuellement en période de pré-offre. Toutes ces sociétés ont fait l’objet d’une annonce d’offre publique, mais le projet n’a pas encore été officiellement déposé auprès de l’AMF. Par ordre d’apparition, il s’agit de Bel (projet d’OPRA et d’OPR d’Unibel à 440 € par action), Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage (projet d’OPA simplifiée de Vinci Concessions et Eiffage au prix de 23 € par action), Tessi (projet d’OPR de Pixel Holding à 172 € par action), IGE+XAO (projet d’OPA simplifiée de Schneider Electric à 260 € par action), Artefact (projet d’OPA simplifiée d’Ardian Expansion à 7,80 € par action), Europcar Mobility Group (projet d’OPA d’un consortium dirigé par Volkswagen à 0,50 € par action) et Ivalis (projet d’OPA simplifiée de RGIS Spécialistes en Inventaire à 24,50 € par action).

Les opérations en cours

Altur Investissement : l’OPA est rouverte jusqu’au 15 septembre 2021. Altur Holding (société contrôlée par M. François Lombard), qui détient désormais 60,25% du capital de cette société de capital investissement, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 5,80 €. Ce prix représente une prime de 20,8% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce de l’offre et une prime identique sur la moyenne des 3 mois précédents. Altur Holding n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire et souhaite maintenir la cotation.

Sortie de cote

Simo International a été radiée de la cote le 3 septembre 2021. A la suite de l’offre volontaire de rachat, qui s’est déroulée du 27 mai au 2 juillet 2021, au prix de 0,26 € par action, les actionnaires majoritaires détiennent désormais 89,75% du capital et 92,03% des droits de vote de cette société spécialisée dans la valorisation de surstocks, invendus et fins de séries. Dans la mesure où ils détiennent une participation supérieure à 90% des droits de vote, ils ont demandé à Euronext Paris la radiation des actions inscrites sur Euronext Access qui a eu lieu le 3 septembre 2021.

À savoir

Financière Agache va céder l’intégralité de ses parts dans la holding personnelle d’Arnaud Lagardère en échange d’actions Lagardère SA. La société d’investissement de la famille de Bernard Arnault « a exercé le 1er septembre 2021 sa faculté de céder l’intégralité de sa participation dans la société Lagardère Capital en contrepartie d’actions Lagardère SA détenues par Lagardère Capital à hauteur de la valeur de sa participation dans cette dernière ». « L’opération, qui sera réalisée au moyen d’une réduction de capital inégalitaire de Lagardère Capital, devrait être finalisée au plus tard début octobre ». À l’issue de celle-ci, Financière Agache, déjà présente dans le tour de table de Lagardère SA, montera à 9,97% du capital et 7,90% des droits de vote. Le premier actionnaire de Lagardère SA reste Vivendi, avec 29% des parts.

Agache a cédé par ailleurs ses actions Carrefour. Le holding de Bernard Arnault a lancé la cession du solde de sa participation dans le groupe de distribution, représentant environ 5,7% du capital, dans le cadre d’un placement par voie de construction accélérée d’un livre d’ordres réservé aux investisseurs institutionnels. Cette cession finalise le mouvement de sortie progressive du capital initié en septembre 2020.

TechnipFMC réduit sa participation dans Technip Energies. Le groupe a annoncé la vente de 17,6 millions d’actions Technip Energies dans le cadre d’une opération de vente privée avec HAL Investments, la filiale d’investissement néerlandaise de HAL Holding. Le prix de vente est fixé à 11,15 € par action, soit un produit brut total de 196,2 millions d’euros. À l’issue de la vente, représentant 9,9% du capital, TechnipFMC conserve une participation directe de 12,3% dans Technip Energies.

Engie est entré en négociation exclusive avec Altrad pour la cession d’Endel, spécialiste de la maintenance industrielle et des services à l’énergie. Endel intervient auprès de ses clients notamment dans les centrales nucléaires, dans les domaines de la pétrochimie, de la sidérurgie, du raffinage, de l’industrie navale et de la pharmacie. Endel, qui emploie 5200 collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 550 millions d’euros en 2020. La transaction n’aura pas d’impact significatif sur les agrégats financiers du Groupe. L’opération devrait être conclue d’ici début 2022, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires et des conditions suspensives usuelles.

Vivendi va céder 2,9% supplémentaires d’UMG à Pershing Square Holdings. Les intéressés sont entrés en discussion le 4 juin dernier en vue de la cession de 10% du capital d’Universal Music Group (UMG) détenus par Vivendi, avant la distribution de 60% d’UMG aux actionnaires de Vivendi et la cotation prévue le 21 septembre 2021. Pershing Square s’est donc engagé à acquérir une participation supplémentaire de 2,9% du capital pour un prix de 1,149 milliard de dollars sur la base d’une valeur d’entreprise de 35 milliards d’euros pour 100% du capital d’UMG. Conformément à ce qui avait été communiqué le 10 août dernier et compte tenu des 7,1% déjà acquis, Pershing Square détiendra ainsi 10% du capital d’UMG, le closing relatif aux 2,9% supplémentaires devant intervenir d’ici au 9 septembre 2021.

Bruits de marché

Hill-Rom a été recherché à Wall Street, avec un gain de 14,20% sur la semaine, à 151,74 $. Ce fabricant américain de technologies médicales, qui a déjà repoussé une offre de Baxter International à 144 $ par action, serait en effet en discussions avancées avec ce même groupe pharmaceutique, selon The Wall Street Journal. Le prix serait de l’ordre de 10 milliards de dollars, soit environ 150 $ par action. A ce niveau, Hill-Rom affiche désormais une capitalisation de près de 10 milliards de dollars à comparer à celle de 41 milliards de Baxter International.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end de liberté et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager