Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Des OPA (CA Technologies, Capio, Banimmo), une nouvelle proposition (Ontex Group), des surenchères (Sky) et des bruits de marché (SuperSonic Imagine), sans oublier les opérations en cours (Heurtey Petrochem, Spir Communication, Dom Security, Afone Participations, Altamir) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Broadcom lance une OPA amicale sur CA Technologies. Quatre mois après avoir échoué à acquérir Qualcomm, le fabricant américain de semi-conducteurs, qui a élu de nouveau domicile aux Etats-Unis, prend sa revanche en mettant la main sur ce grand éditeur de logiciels. Selon les termes de l’accord, qui a été approuvé par les conseils d’administration des deux sociétés, les actionnaires de CA recevront 44,50 $ par action en espèces. Ce prix fait ressortir une prime de 19,6% sur le dernier cours coté sur le Nasdaq avant l’annonce de l’opération. La transaction valorise CA technologies environ 18,9 milliards de dollars (18,4 milliards en valeur d’entreprise).

Sky : Comcast surenchérit à son tour. Le premier câblo-opérateur américain, propriétaire du réseau télévisé NBC et du studio Universal Pictures, a relevé son offre pour acquérir le groupe européen de télévision payante. Comcast propose désormais d’acquérir chaque action Sky au prix de 14,75 £, soit un prix supérieur de 5,4% à celui offert par Twenty-First Century Fox (14 £), la société de Rupert Murdoch qui détient déjà 39% du capital et avait conclu un accord avec Sky. Cette nouvelle offre en numéraire plus élevée, qui valorise Sky 26 milliards de livres, a reçu l’assentiment du comité indépendant de Sky chargé d’évaluer les propositions de reprise.

Ramsay Générale de Santé (RGdS) lance une OPA sur le suédois Capio. RGdS, leader de l’hospitalisation privée en France, offre 48,5 couronnes suédoises par action, valorisant Capio à 6.846 millions de couronnes (661 millions d’euros), soit une prime de 22% par rapport au cours du 21 juin 2018 (dernière séance avant l’annonce par Capio de possibles changements structurels). Le groupe combiné se positionnera en leader pan-européen des services de soins et de santé privés, présent dans six pays. La réalisation de l’offre est conditionnelle, entre autres, à son acceptation par les actionnaires à une majorité permettant à RGdS de détenir plus de 90% des actions.

Ontex Group : PAI Partners fait une nouvelle proposition. La société de capital-investissement offre désormais 27,50 € par action, soit une prime de 41,7% sur le dernier cours coté, jeudi 5 juillet (19,41 €), veille de l’annonce de la première approche. Ce prix valorise le fabricant belge de produits d’hygiène jetables pour enfants et adultes 2,26 milliards d’euros, soit peu ou prou le chiffre d’affaires réalisé en 2017 (2,36 milliards d’euros). Suite au rejet de sa proposition initiale, PAI Partners a donc décidé d’améliorer le prix de sa proposition non contraignante sur la base des informations publiquement disponibles sur la société.

Banimmo : OPA en perspective de Patronale Life. La compagnie d’assurance vie belge déposera prochainement un projet d’offre publique en numéraire pour un prix de 3,30 € par action. Le prix est inférieur de 1% au cours de clôture, la veille de l’annonce, et est égal à la moyenne pondérée des cours sur les six derniers mois. Il valorise cette société immobilière à 37 millions d’euros. Affine RE, qui détient 49,51% de Banimmo s’est engagé à apporter ses actions à l’offre, à condition que la période initiale d’acceptation se termine au plus tard le 15 novembre 2018.

Les opérations en cours

Heurtey Petrochem : l’OPR se déroule jusqu’au 25 juillet 2018. Axens, filiale du groupe IFP Energies Nouvelles, qui détient 95,92% du capital du groupe spécialisé dans l’ingénierie pétrolière et gazière, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 30 €. Ce prix fait ressortir une prime de 37,6% sur le dernier cours coté, le 2 mai 2018, et une prime de 32% sur la moyenne des 3 derniers mois.

Spir communication : l’OPR est ouverte jusqu’au 25 juillet 2018. Sofiouest, qui détient  68,07% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 1,85 € (coupon de 6,56 € détaché). Le prix de l’offre augmenté de l’acompte sur dividende, soit 8,41 €, présente une prime de 138%, sur le cours du 21 février 2017, dernier cours avant la suspension de cotation. Important : l’offre est assortie de trois compléments de prix qui seront versés aux actionnaires ayant apporté leurs titres à l’offre. Si les conditions sont réunies, Sofiouest mettra en œuvre un retrait obligatoire.

Dom Security : l’offre sur ses propres titres est ouverte jusqu’au 26 juillet 2018. L’OPA simplifiée est libellée au prix unitaire de 75 € et porte sur un maximum de 240.000 actions, représentant 10% du capital. Ce prix fait ressortir une prime de 27,1% par rapport au cours du 19 juin. Groupe SFPI, qui détient 70,55% du capital de Dom Security, a fait part de son intention de ne pas apporter sa participation. Cette OPAS s’inscrit dans le cadre d’un projet de réorganisation du groupe devant conduire à la fusion-absorption de Dom Security par Groupe SFPI, sur la base d’une parité indicative de 20 actions Groupe SFPI pour une action Dom Security.

Afone Participations : l’OPRA est ouverte jusqu’au 3 août 2018. L’opérateur de télécoms et de paiements électroniques s’engage à acquérir un maximum de 1.000.000 de ses propres actions au prix unitaire de 9,20 €, soit 19,66% du capital, en vue de les annuler. Ce prix fait ressortir une prime de 10,3% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant l’annonce. Le concert composé des familles Fournier et Durand-Gasselin, qui détient 3.341.239 actions, soit 65,68% du capital, a fait part de son engagement de ne pas apporter ses titres à l’offre.

Altamir : l’OPA se déroule jusqu’au 15 août 2018. Amboise SAS, qui détient de concert avec Amboise Partners 29,93% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues (à l’exception des 18.582 actions B) au prix de 16,71 € par action (dividende de 0,65 € détaché). Ce prix fait ressortir une prime de 26,2% sur le dernier cours coté sur le compartiment B d’Euronext Paris (13,76 €) et valorise cette société de capital investissement 634 millions d’euros. A l’issue de l’OPA, l’initiateur n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le projet de rachat d’Alstom par Siemens. A ce stade, la Commission européenne craint que l’opération envisagée ne réduise la concurrence sur les marchés sur lesquels l’entité issue de la concentration serait présente. Elle craint en particulier que cette opération ne conduise à une hausse des prix, à une diminution du choix et à un recul de l’innovation du fait d’un affaiblissement de la pression concurrentielle dans les procédures de passation de marché concernant le matériel roulant et les solutions de signalisation. La Commission a jusqu’au 21 novembre 2018 pour adopter une décision.

Les résultats

Eramet réussit son OPA sur l’australien Mineral Deposits Limited (MDL). Le groupe français, l’un des principaux producteurs mondiaux de manganèse et de nickel, annonce détenir 63,87% du capital de la société MDL dans le cadre de son offre publique. Cette opération, réalisée en numéraire au prix de 1,75 dollar australien par action, valorise les capitaux propres de MDL (sur une base pleinement diluée) à environ 350 millions de dollars australiens, soit environ 220 millions d’euros. La période d’offre est automatiquement étendue et se clôturera le 24 juillet 2018 à 19h00 (heure de Sydney), sous réserve d’une nouvelle extension.

Tours de table

Elior Group lance une offre pour acquérir les intérêts minoritaires d’Elior North America. La transaction permettra au groupe de restauration de simplifier sa structure capitalistique en achetant les actions des minoritaires non opérationnels, et de renforcer son partenariat avec Mike Bailey, président non exécutif et fondateur d’Elior North America, et Brian Poplin, PDG de la filiale, qui resteront actionnaires minoritaires pour conduire la croissance aux États-Unis jusqu’en 2022. A l’issue de la transaction, la participation d’Elior Group dans Elior North America augmentera de 74% à 92%, si l’ensemble des actions sont apportées à l’offre, Mike Bailey et Brian Poplin conservant ensemble 8% du capital d’Elior North America.

Bruits de marché

SuperSonic Imagine très entourée en Bourse. L’action de cette société spécialisée dans le secteur de l’imagerie médicale, qui développe des systèmes échographiques avancés, s’est envolé cette semaine de 31,7%, à 2,30 €, portant sa capitalisation à 53 millions d’euros. Selon l’agence Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, Shanghai United Imaging Healthcare Co envisagerait une offre sur SuperSonic Imagine qui, de son côté, travaillerait avec Lazard suite à la réception d’une marque d’intérêt. Pour en savoir plus : Bloomberg.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end « sportif » et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés