L'offre du jour

ANF Immobilier : projet d’OPA d’Icade à 22,15 € par action. ANF Immobilier entre en négociations exclusives sur un projet de prise de contrôle par Icade accompagné d’un projet de cession de son patrimoine historique marseillais à Primonial REIM. Dans cette perspective, deux protocoles ont ainsi été signés :

– l’un avec Icade, concernant le projet d’Icade d’acquérir ANF par l’acquisition du bloc majoritaire détenu par Eurazeo, représentant 50,48% du capital, suivi d’une OPA obligatoire à un prix de 22,15 € par action, Eurazeo et Icade ayant par ailleurs signé un protocole pour la cession du bloc majoritaire à ces conditions ;

– l’autre avec Primonial REIM concernant le projet d’acquérir en bloc, dans le cadre de la gestion de ses fonds, la quasi-intégralité du portefeuille immobilier « Héritage » d’ANF Immobilier à usage mixte situé principalement à Marseille et un immeuble de commerces situé à Lyon, pour un prix de 400,4 millions d’euros.

Les deux projets sont indissociables, la signature de la promesse de vente sur le Patrimoine Héritage ne devant intervenir qu’après la signature du contrat d’acquisition du bloc majoritaire détenu par Eurazeo.

« L’adossement d’ANF Immobilier à Icade, l’une des principales sociétés foncières parisiennes, permettrait à ANF Immobilier d’accélérer sa stratégie de croissance, explique ANF. Cette dernière, fondée sur l’investissement en immobilier tertiaire dans les métropoles régionales dynamiques, s’allierait à la capacité financière d’Icade dans un contexte de concentration du secteur ».

Le projet d’OPA d’Icade représenterait une prime de 5% sur le cours du 21 juillet 2017 et de respectivement 6,3% et 10,2% sur la base de la moyenne des cours sur 1 et 3 mois avant cette date (corrigée du dividende détaché le 6 juin 2017). Il représenterait une prime et une décote de respectivement +5,7% et -15,2% par rapport à l’actif net réévalué triple net publié au 30 juin 2017 et celui publié au 31 décembre 2016 (corrigé du dividende détaché le 6 juin 2017).

Le projet de cession du patrimoine Héritage au profit de Primonial REIM s’inscrit également dans un contexte marseillais difficile avec une augmentation importante de l’offre commerciale autour de la rue de la République et une période compliquée pour l’activité commerciale en France. Cette cession en bloc se ferait à une décote de respectivement -17,0% et -20,5% par rapport à la valeur des expertises individuelles des immeubles au 30 juin 2017 et au 31 décembre 2016 pour les actifs concernés.

Le directoire et le conseil de surveillance d’ANF ont approuvé la signature des deux protocoles de négociation exclusive, l’engagement de la consultation des instances représentatives du personnel d’ANF sur ce projet, et la poursuite des négociations en vue de finaliser les accords juridiques.

Le conseil de surveillance s’appuie par ailleurs sur le cabinet Finexsi, représenté par M. Olivier Perronet, agissant comme expert indépendant, qui rendra une attestation sur le caractère équitable des conditions financières tant du projet d’offre Icade que du projet de cession du Patrimoine Héritage. La décision du conseil de surveillance sur les accords définitifs n’interviendra qu’après la consultation des instances représentatives du personnel et la réception de l’attestation d’équité.

Les parties envisagent que la cession du bloc majoritaire dans ANF et la signature des accords définitifs sur le Patrimoine Héritage pourraient intervenir au cours du 4e trimestre 2017, l’OPA obligatoire sur le reste du capital d’ANF devant être déposée postérieurement à l’acquisition du bloc de contrôle.