L'offre du jour

Aon lance une OPE amicale sur Willis Towers Watson. Aux termes d’un accord approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration des deux sociétés, le géant britannique du courtage d’assurance, coté à New York, va pouvoir acquérir son concurrent, domicilié en Irlande et coté sur le Nasdaq. Pour chaque action Willis Towers Watson, il est offert 1,08 action nouvelle Aon, soit une prime de 16,2% par rapport au cours du 6 mars 2020. A l’issue du regroupement, les actionnaires actuels d’Aon détiendront 63% du nouvel ensemble, valorisé 80 milliards de dollars, et ceux de Willis Towers Watson 37% sur une base entièrement diluée. Sous réserve des conditions habituelles, la transaction devrait être finalisée au premier semestre 2021.