L'offre du jour

Eurogerm : OPA simplifiée en vue de Naxicap à 47,97 € par action. Dans le cadre de l’analyse des différentes options stratégiques, M. Jean-Philippe Girard et les sociétés ACG et Unigrains, détenteurs indirectement via la société Mobago de 62,23% des actions d’Eurogerm, sont entrés en négociations exclusives avec Naxicap Partners (affilié du Groupe BPCE) en vue de l’éventuel transfert de leurs participations à une société de reprise (NewCo) créée à cet effet et contrôlée par des fonds gérés par Naxicap.

Ces négociations exclusives résultent notamment d’une promesse d’achat consentie aux conditions usuelles par Naxicap aux cédants. Cette promesse pourra être levée à l’issue de la consultation du comité social et économique d’Eurogerm, qui sera initiée dans les meilleurs délais par la société. A noter que plusieurs managers d’Eurogerm seraient également appelés à détenir une participation minoritaire dans NewCo dans le cadre de la présente opération de LMBO.

Le transfert du bloc de contrôle serait réalisé sur la base d’un prix par action Eurogerm de 47,97 €, valorisant ce spécialiste des correcteurs de meunerie, améliorants de panification et ingrédients pour la filière blé-farine-pain à 207 millions d’euros. Le prix fait ressortir par ailleurs une prime de 42,8% par rapport au cours de clôture du 15 janvier 2021 de 41,8% sur la moyenne des 60 dernières séances.

En cas de réalisation du transfert du bloc de contrôle, NewCo devra déposer une OPA simplifiée portant sur le solde des titres Eurogerm au même prix que celui versé aux cédants. La réalisation de l’offre publique est soumise à la déclaration de conformité de l’Autorité des marchés financiers. Dans l’hypothèse où les seuils de 90% seraient franchis à l’issue de l’OPAS, NewCo solliciterait la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire. La désignation du cabinet Crowe HAF en qualité d’expert indépendant sera soumise au droit d’opposition éventuel de l’AMF.

Le dépôt de l’OPAS devrait intervenir au plus tard au cours du 1er semestre 2021. Le marché sera tenu informé de l’évolution des discussions entre les parties.