L'offre du jour

Le groupe Icade envisage d’absorber ANF Immobilier. Suite au dépôt de l’OPA qui s’est déroulée du 16 novembre au 6 décembre 2017, à un prix de 22,15 € par action, et compte tenu des rachats ultérieurs sur le marché, Icade détenait, au 31 décembre 2017, 85,17% du capital et 84,91% des droits de vote. Le conseil d’administration d’Icade du 9 février 2018 et le conseil de surveillance d’ANF du 8 février 2018 ont approuvé le principe d’une fusion, qui sous réserve de la levée de certaines conditions, devrait avoir lieu avant l’été 2018. Cette opération s’inscrit dans une démarche de rationalisation de la structure du groupe Icade et du mode de détention de ses actifs immobiliers.

Selon la fourchette de parité indicative, les actionnaires d’ANF Immobilier se verraient remettre entre 0,25 action et 0,30 action Icade pour 1 action ANF Immobilier. Cette fourchette proposée a été déterminée sur la base d’une analyse multicritères et tient compte du versement d’un dividende de 0,8 € par action ANF Immobilier qui sera soumis à l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires d’ANF Immobilier, convoquée pour le 24 avril 2018, et d’un dividende de 4,30 € par action Icade qui sera soumis à l’assemblée générale des actionnaires d’Icade qui sera convoquée pour le 25 avril 2018.

L’attention des actionnaires et investisseurs est attirée sur le fait que la fourchette de rapport d’échange est indicative et demeure soumise aux travaux à venir portant sur les modalités économiques, financières, juridiques et opérationnelles de la fusion.

Icade et ANF Immobilier vont déposer ce jour auprès du Tribunal de commerce de Nanterre une requête conjointe aux fins de désignation de commissaires à la fusion, lesquels devront établir un rapport sur la rémunération des apports et un rapport sur la valeur des apports. Le conseil d’administration d’Icade, le directoire et le conseil de surveillance d’ANF Immobilier se tiendraient en mai 2018 à l’effet d’arrêter les modalités définitives de la fusion et de convoquer les assemblées générales extraordinaires d’Icade et d’ANF Immobilier en vue d’approuver la fusion.

Le projet de fusion sera soumis pour information et consultation aux instances représentatives du personnel et devra ensuite être approuvé par les assemblées générales extraordinaires des actionnaires des deux sociétés prévues en juin 2018. L’opération serait soumise à certaines conditions suspensives usuelles, notamment la confirmation par l’AMF que la fusion n’entraînera pas, pour Icade, l’obligation de déposer une offre publique de retrait sur les actions d’ANF Immobilier.