L'offre du jour

ITS Group : OPA simplifiée en vue au prix de 6,62 euros par action. Le conseil d’administration de cette société spécialisée dans l’accélération de la transformation digitale s’est réuni ce jour pour prendre acte de la signature d’un accord de négociations exclusives entre les principaux actionnaires d’ITS Group. Au terme de cet accord, ces actionnaires  (M. Jean-Michel Bénard et sa famille, Cloud Invest, BNP Paribas Développement et M. Robert Spiegl) apporteraient leurs participations respectives dans ITS Group au sein d’une holding commune créée à cet effet, contrôlée majoritairement par M. Bénard, PDG d’ITS Group.

A l’issue de ces apports, cette holding détiendrait 51,56% du capital de la société. A la suite de la réalisation de ces apports, elle déposerait un projet d’offre publique d’achat simplifiée suivie, le cas échéant, d’un retrait obligatoire, sur les actions ITS Group, au prix de 6,62 euros par action. Ce prix représenterait une prime de 50,8% sur le cours de clôture au 16 octobre 2019 et une prime de 47,3% sur le cours moyen pondéré par les volumes à 3 mois. L’offre serait suivie d’un retrait obligatoire si les conditions légales et règlementaires sont remplies.

La réalisation des apports et le dépôt subséquent de l’offre restent toutefois soumis à l’obtention d’un financement bancaire, en cours de finalisation, au niveau de la holding, à la finalisation des négociations entre les parties et à la procédure d’information-consultation des instances représentatives du personnel d’ITS Group. En l’absence d’obtention du financement bancaire ou en cas d’échec des négociations entre les parties, l’opération serait reportée ou abandonnée.

Dans le cadre du projet d’offre, ITS Group a désigné le cabinet Associés en Finance, représenté par M. Philippe Leroy, en qualité d’expert indépendant, afin de préparer un rapport sur les conditions financières de l’offre, incluant le retrait obligatoire. La réalisation des apports devrait intervenir dans les prochaines semaines sous les réserves mentionnées. Il est envisagé que la holding procède au dépôt obligatoire du projet d’offre auprès de l’AMF immédiatement après la réalisation des apports.