L'offre du jour

T-Mobile US s’offre Sprint. Après plusieurs années de négociations en dents de scie, Deutsche Telekom, maison-mère de T-Mobile US, et Softbank, actionnaire majoritaire de Sprint, sont parvenus à un accord ce dimanche en vue d’une fusion de leurs filiales respectives. Selon cet accord, chaque action Sprint sera échangée contre 0,10256 action T-Mobile ou l’équivalent de 9,75 actions Sprint pour une action T-Mobile. Sur la base des cours de clôture du vendredi 27 avril, Sprint est valorisé 26 milliards de dollars.

A l’issue de la transaction, prévue pour le 1er semestre 2019, Deutsche Telekom et SoftBank devraient détenir respectivement 42% et 27% du nouvel ensemble, qui sera baptisé T-Mobile, les 31% restants étant détenus par le public. Ce rapprochement entre les 3e et 4e opérateurs de téléphonie mobile rebat les cartes d’un secteur, actuellement dominé par AT&T et Verizon. Mais les autorités américaines de régulation auront sans aucun doute leur mot à dire sur cette opération.