Résultat des courses

Oceasoft : le retrait de la cote se dessine. A l’issue de son OPA simplifiée au prix de 2,85 € par action, close le 11 décembre 2019, Dickson Acquisition France (contrôlée par la société d’investissement américaine May River Capital) détient désormais 91,72% du capital et 91,55% des droits de vote de ce concepteur de capteurs pour l’industrie. Dickson avait indiqué dès le départ, que si les conditions étaient réunies, il aurait l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.