Surenchère !

CFI : Financière Apsys relève le prix de son offre ! Cette société foncière contrôlée par la famille Bansay, qui détient désormais 89,11% du capital de la Compagnie Foncière Internationale, s’engage désormais à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 1 € par action, contre 0,83 € par action initialement, soit une majoration de 20,5%. Ce prix fait ressortir une prime de 185,2% par rapport à l’actif net comptable au 31 décembre 2017, mais fait toujours apparaître une décote de 67,5% sur le dernier cours avant l’acquisition du bloc par Financière Apsys, le 9 janvier, et une décote de 48,2% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date.

Pour mémoire, CFI a cédé la totalité de ses actifs immobiliers et est, depuis lors, gérée en extinction. Elle n’a ni personnel, ni dette, ni d’autre actif à son bilan qu’un reliquat de trésorerie. Financière Apsys a souhaité acquérir le contrôle d’une société « coquille » sans activité, cotée sur Euronext Paris, telle que CFI, afin d’en faire un véhicule de détention et de développement d’actifs immobiliers commerciaux.

A la suite de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires du 15 mai 2018, CFI a été transformée en société en commandite par actions. Elle envisage par ailleurs une réorientation de son activité vers la détention d’actifs immobiliers commerciaux, laquelle résulterait d’un possible rapprochement par voie de fusion avec Financière Apsys, holding du groupe Apsys qui ferait, le moment venu, l’objet d’une demande de dérogation auprès de l’AMF sur le fondement de l’article 236-6 du règlement général.

La transformation de la société en commandite par actions donnant lieu à elle seule à l’application des dispositions de l’article 236-5 règlement général (mise en œuvre d’une offre publique de retrait), l’initiateur a demandé à l’AMF de constater qu’il n’y a pas lieu à la mise en œuvre d’une OPR, compte tenu de la présente offre publique, constat auquel l’Autorité a procédé au vu des stipulations du projet d’offre modifié.

L’offre, dont les conditions ont fait l’objet d’une attestation d’équité par le cabinet HAF Audit & Conseil, représenté par M. Olivier Grivillers, et qui a reçu aujourd’hui le feu vert de l’AMF, devrait se dérouler du 14 au 27 juin 2018.