Bruits de marché

GKN flambe à la City. L’action du groupe britannique, spécialisé dans la fabrication d’équipements destinés aux secteurs automobile et aéronautique, pourtant en difficulté, bondit de 27,5%, à 424,20 pence dans un volume plus de cinq fois supérieur à la normale, portant sa capitalisation à 7,3 milliards de livres. Il faut dire que GKN vient de rejeter une offre inamicale de son concurrent Melrose Industries, qui propose une offre mixte (80% en titres, 20% en espèces), valorisant l’action à 405 pence, soit une prime de 24% sur le cours du 5 janvier. « Le conseil d’administration de GKN confirme qu’il a reçu, le 8 janvier 2018, une proposition préliminaire et non sollicitée de Melrose d’acquérir l’intégralité du capital social émis et à émettre de GKN au prix de 405 pence par action. […] Le conseil a examiné la proposition […] et l’a rejetée à l’unanimité, ayant conclu que la proposition est entièrement opportuniste et que ses termes sous-évaluent fondamentalement l’entreprise et ses perspectives », a déclaré GKN, ajoutant vouloir travailler à présent sur un projet de scission en deux entités, l’une dédiée à l’aéronautique et l’autre à l’automobile.