Bruits de marché

Tiffany devrait être très entouré en Bourse. Selon l’agence Reuters, le géant mondial du luxe LVMH aurait soumis une offre préliminaire et non contraignante en vue de racheter le joaillier américain, connu pour ses bagues de fiançailles et de mariage. Le groupe LVMH a refusé de commenter ces informations, tandis qu’aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès de Tiffany. L’acquisition serait en tout cas d’importance et interviendrait à un moment où Tiffany fait face à l’impact des droits de douane sur les exportations à destination de la Chine. Sur la base du dernier cours au New York Stock Exchange (98,53 $), en hausse de 22,4% depuis le début de l’année, Tiffany affiche une capitalisation de 11,9 milliards de dollars.