Bruits de marché

Worldline et Ingenico très entourées sur Euronext Paris, avec des gains respectifs de 6,3%, à 57,55 €, et de 4,3%, à 75,5 €. Selon une information publiée sur le site du quotidien économique Il Sole 24 Ore, le spécialiste italien des services de paiements SIA envisagerait un rapprochement avec un concurrent européen. Et « le candidat le plus probable » pour « procéder à une consolidation du secteur européen des services de paiement, qui est très fragmenté sur le vieux continent », serait Worldline. Seul problème, mais de taille, Worldline capitalise désormais 10,5 milliards d’euros, tandis que SIA pèse 3,5 milliards d’euros.