Verbatim

Meridiam prêt à acquérir une large participation du nouveau Suez. La société spécialisée dans les infrastructures publiques « se réjouit de l’accord entre Véolia et Suez qui ramène de la sérénité incontestablement favorable à la place de Paris ». Meridiam est prêt à prendre une large part du futur ensemble issu de l’accord d’une valeur de l’ordre de 7 milliards d’euros, dans la mesure où la gouvernance et les critères retenus permettent de mettre en œuvre un projet industriel de très long terme.

L’ensemble du périmètre du nouveau Suez comprendra les activités de Suez dans l’eau municipale et le déchet solide en France (y compris Cirsee, le principal centre de recherche en France), ainsi que des activités de Suez en Italie (y compris la participation de Suez dans Acea), République tchèque, Afrique (y compris la Lydec), Asie centrale, Inde, Chine, Australie et les activités monde digitales et environnementales (SES).

Cet accord s’inscrit dans l’esprit qui correspond aux valeurs de Meridiam et à son projet industriel de long terme. Meridiam s’engagera alors de son côté à conserver le nouvel ensemble pendant au moins 25 ans, à des investissements industriels de 860 millions d’euros sur les 5 à 7 prochaines années, et au maintien de l’emploi, du statut et des conditions sociales des salariés.

Partager