Verbatim

Unibel, holding animatrice du Groupe Bel, dévoile ses chiffres. A fin septembre 2021, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Unibel s’établit à 2 567,1 millions d’euros, en retrait de -1% par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice précédent. L’effet de change défavorable est principalement dû à l’appréciation de l’euro face au dollar et contribue à la décroissance du chiffre d’affaires à hauteur de 65,8 millions d’euros (-2,5%). La croissance organique est résiliente à 1,1 %. Hors région Moyen-Orient et Afrique du Nord, elle atteint 4,2%.

Pour mémoire, le 30 septembre 2021, le groupe Bel, a annoncé la réalisation de la cession d’un périmètre comprenant Royal Bel Leerdammer NL, Bel Italia, Bel Deutschland, la marque Leerdammer et tous ses droits attachés, ainsi que Bel Shostka Ukraine, à Lactalis. Le périmètre concerné a été transféré à Lactalis par Sicopa, filiale détenue à 100% par Bel, en échange de 1.591.472 actions Bel (représentant 23,16% du capital de Bel) détenues par Lactalis. Toutes les conditions suspensives à la finalisation de la transaction ont été satisfaites, notamment l’autorisation sans réserve au titre du contrôle des concentrations de la Commission européenne obtenue le 26 août 2021.

Le groupe Bel a par ailleurs annoncé ajuster sa stratégie de financement et d’allocation de capital, et renoncer au dépôt d’un projet d’offre publique de rachat d’actions (OPRA) Unibel, qui à la suite de cette cession détient avec les membres du groupe familial Fiévet-Bel ensemble, directement et indirectement, 95,46% du capital et 82,21% des droits de vote théoriques de la Société, a annoncé le 30 septembre 2021 sa décision d’augmenter le prix de son projet d’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire (OPR-RO) à 550 euros par action Bel. Le projet de note d’information décrivant les modalités de son projet d’OPR-RO a été déposé auprès de l’AMF le 22 octobre 2021.

Partager