Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine 7. Projet d’OPA simplifiée sur Digigram, projet d’OPR sur Business & Decision, complément de prix pour les anciens actionnaires de Spir Communication, OPA de Covivio sur Godewin, de Schneider Electric sur RIB Software, d’Atlas Copco sur ISRA Vision et relèvement de l’offre sur HP : la semaine a été particulièrement riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Digigram : projet d’OPA simplifiée d’Evergreen à 1,025 € par action. Suite à la signature d’un contrat d’acquisition de plusieurs blocs d’actions, Evergreen détiendra 54,43% du capital de Digigram, spécialisée dans les technologies pour les professionnels du son. Ces cessions devraient intervenir entre fin février et début mars 2020, sous réserve de la réalisation de plusieurs conditions suspensives. En conséquence, Evergreen, holding dédié à l’investissement dans le domaine de la transition écologique, déposera un projet d’OPA simplifiée sur le solde des actions Digigram à un prix identique à celui retenu pour la cession des blocs, soit 1,025 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 68% par rapport au dernier cours coté sur le compartiment C d’Euronext avant la suspension de cotation.

Business & Decision : projet d’OPR d’Orange à 7,93 € par action. Orange Business Services, filiale à 100% d’Orange, qui détient 93,62% du capital de Business & Decision, a l’intention de déposer un projet d’offre publique de retrait au prix de 7,93 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 3,7% sur le dernier cours coté sur le compartiment C d’Euronext Paris et valorise cet expert de la data environ 62 millions d’euros. Compte tenu de la détention actuelle par l’opérateur télécom, un retrait obligatoire au même prix sera mis en œuvre après l’offre publique. Ce projet d’OPR sera soumis à l’examen de l’AMF et devrait être déposé fin février 2020.

Spir Communication : complément de prix de 2,46 € par action. Dans le cadre de la cession de Concept Multimédia (site Logic-Immo.com) au groupe Axel Springer réalisée le 1er février 2018, Spir Communication a consenti une garantie de passif contre-garantie à hauteur de 20 millions d’euros placés en séquestre. Le complément de prix en lien avec la libération de la première tranche du séquestre s’élève à 2,4614 € par action. Il sera payé par Sofiouest, initiateur de l’OPR, aux actionnaires éligibles, c’est-à-dire ceux qui ont apporté leurs titres à l’offre dans le cadre de la procédure semi-centralisée ouverte entre le 12 juillet et le 25 juillet 2018.

Sur les marchés étrangers

Covivio initie une OPA sur Godewind Immobilien. L’ex-Foncière des Régions a décidé de lancer une OPA portant sur la totalité du capital de cette foncière cotée spécialisée dans l’immobilier de bureaux en Allemagne. L’offre est lancée au prix de 6,40 € par action et bénéficie du plein soutien du management et du conseil de surveillance de Godewind. Ce prix fait ressortir une prime de 14,9% sur le dernier cours avant l’annonce (5,57 €) et valorise la société près de 700 millions d’euros. Cette opération permettra à Covivio, présent en Allemagne depuis 2005, d’investir dans un patrimoine de 10 immeubles de bureaux (290 000 m²), valorisés 1,2 milliard d’euros. Covivio a déjà sécurisé 35% du capital dilué de Godewind.

Schneider Electric soumet une offre de rachat à RIB Software, cotée à Francfort. L’offre serait effectuée au prix de 29 € par action, soit une prime de 41% par rapport au dernier cours de clôture et une prime de 37% par rapport à la moyenne des cours des trois derniers mois précédant l’annonce. La transaction valorise 100% de RIB à environ 1,4 milliard d’euros. « La transaction renforce les capacités de Schneider Electric dans le domaine de la numérisation du cycle de vie des bâtiments », explique le groupe dirigé par Jean-Pascal Tricoire. La transaction devrait être finalisée au cours du 2e trimestre 2020 sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires.

Atlas Copco lance une OPA amicale sur ISRA Vision. Suite à un accord, le groupe suédois propose d’acquérir chaque action de la société allemande, spécialisée dans la vision industrielle (contrôle de surfaces, guidage de robots…), au prix unitaire de 50 €, soit une prime de 43% sur le cours du 7 février. A ce niveau, ISRA Vision est valorisée 1.094 millions d’euros. Des accords ont été signés par EVWB & Co. KG, entité contrôlée par M. Enis Ersü (24,2%), par Vision GbR (4,3%) et par les membres du conseil de surveillance. De plus, Atlas Copco a signé un accord d’achat de 6,1% avec Kabouter Management. Au total, Atlas Copco a déjà obtenu 34,9% des actions.

Xerox Holdings relève le prix de son offre sur HP. Après avoir essuyé plusieurs fins de non-recevoir, le fabricant américain d’imprimantes et de photocopieurs a décidé de rehausser le prix de son offre mixte, qui devrait être lancée autour du 2 mars 2020. Xerox propose désormais 24 $ par action HP (contre 22 $), qui comprendra 18,40 $ en espèces et 0,149 action Xerox pour chaque action HP (contre 17 $ en espèces et 0,137 action Xerox). L’offre ne sera soumise à aucune condition de financement ou de due diligence. Ce prix représente une prime de 41,2% par rapport à la moyenne des cours sur 30 dernières séances (17 $).

Les opérations en cours

Oeneo : l’OPA simplifiée court jusqu’au 19 février 2020. Caspar (holding de la famille Hériard Dubreuil, laquelle contrôle Rémy Cointreau), qui détient au moins 63,15% du capital de ce fabricant de tonneaux et de bouchons, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 13,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 11,6% sur le dernier cours coté sur le compartiment B d’Euronext Paris avant l’annonce et une prime de 26,2% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois précédents. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Weborama : l’OPA simplifiée se terminera le 19 février 2020. Startup Avenue, qui détient 80,66% du capital de cette société spécialisée dans la collecte de données marketing et la diffusion de campagnes publicitaires en ligne, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 5,60 €, contre 5,40 € initialement, soit une majoration de 3,7%. Ce prix fait ressortir une prime de 101,4% sur le dernier cours échangé sur Euronext Growth avant l’annonce de l’opération et une prime de 65,7% sur la moyenne des 60 séances avant le 15 novembre 2019. Si les conditions sont remplies, Startup Avenue a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Les résultats

Altran Technologies : Capgemini ne fait pas le plein. A l’issue de son OPA rouverte au prix unitaire de 14,50 €, close le 10 février 2020, Capgemini a porté son contrôle de 53,57% à 54,17% dans le capital de cette société de conseil et d’ingénierie. Pour rappel, compte tenu du recours pendant devant la Cour d’appel de Paris, Capgemini a pris certains engagements qui figurent dans l’avis AMF du 18 décembre 2019.

A l’issue de son OPA amicale, Akka détient 72,89% du capital de Data Respons. « Le succès de cette opération permet ainsi au Groupe de disposer d’un portefeuille d’offres digitales le plus large et le plus profond d’Europe pour adresser le marché en pleine croissance de la mobilité », explique la société. Fort de sa majorité absolue, Akka va investir dans le développement de ce portefeuille d’offres et les deux sociétés vont travailler ensemble pour mettre en place au plus vite les fortes synergies commerciales et opérationnelles relatives à cette opération.

Tours de table

Bilendi réagit à la nouvelle répartition du capital.  Qwamplify a déclaré avoir cédé l’intégralité de ses titres Bilendi, représentant 25,6% du capital de cette société, spécialisée dans les solutions digital & data marketing. Ces titres ont été reclassés au profit d’un grand nombre d’investisseurs institutionnels. « L’arrivée de ces nouveaux actionnaires est un gage de confiance et devrait améliorer la liquidité du titre, explique Bilendi. Avec une sérénité retrouvée dans la conduite de ses affaires, Bilendi va pouvoir se concentrer pleinement sur sa dynamique de croissance ».

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end sans souci et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés