Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Saison 2 pour l’OPA de Veolia sur Suez avec la remise d’une proposition d’offre, saison 2 également pour TechnipFMC avec la reprise du processus en vue d’une scission, sans oublier les offres en cours (Amplitude Surgical, Spir Communication, 1000Mercis, EasyVista, Groupe Open) et les bruits de marché (Entain, DXC Technology, Publicis Groupe) : la première semaine de l’année a été riche. Ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Veolia a adressé au conseil d’administration de Suez la proposition d’offre publique qu’elle a l’intention de déposer sur les 70,1% du capital qui ne sont pas en sa possession. Veolia souhaite que cette proposition puisse établir la réalité des éléments constitutifs du projet du groupe de créer un champion mondial de la transformation écologique. Le groupe souhaite que cette nouvelle démarche permette à l’ensemble des actionnaires de Suez de prendre connaissance des modalités de la proposition d’offre de Veolia sur laquelle ils auront à se prononcer. La copie de la lettre du 7 janvier 2021 de Veolia à Suez est disponible sur https://suez-merger.veolia.com/fr

Suez accuse réception du courrier rendu public par Veolia. Et son conseil d’administration examinera le document reçu. « L’intérêt du projet pour les actionnaires et les autres parties-prenantes, les salariés et les clients, doit s’apprécier au regard des projets alternatifs présentant un potentiel de création de valeur significatif et des modalités d’exécution rapides et maitrisées », est-il précisé, avec le coup de pied de l’âne. Une offre engageante de sa part ne peut être déposée actuellement à l’Autorité des marchés financiers, ajoute Suez : « en effet, l’opération proposée a été organisée et structurée par Veolia dans des conditions irrégulières ; elle fait l’objet de procédures judiciaires et a donné lieu à des décisions de justice de suspension ».

TechnicFMC annonce la reprise du processus visant à se scinder en deux leaders industriels, indépendants et cotés. D’un côté, TechnipFMC, une société de technologie et de services pleinement intégrée, et, de l’autre, Technip Energies, un leader du secteur de l’ingénierie et de la technologie. Dans le détail, la société compte distribuer, au prorata, 50,1% des actions de Technip Energies en circulation aux actionnaires actuels de TechnipFMC. TechnipFMC conservera, à la date de distribution, la propriété des 49,9% restants des actions Technip Energies en circulation. La société a l’intention de procéder à une vente ordonnée de sa participation dans Technip Energies dans la durée. La scission devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2021 sous réserve des autorisations et conditions réglementaires habituelles.

Les opérations en cours

Amplitude Surgical : l’OPA simplifiée est ouverte jusqu’au 27 janvier 2021. Auroralux (PAI Partners), qui détient désormais 60,16% du capital de cette société spécialisée dans les technologies chirurgicales destinées à l’orthopédie, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 2,15 €. Ce prix fait ressortir une prime de 32,7% sur le dernier cours coté, le 30 juillet 2020, avant l’annonce de l’opération et une prime de 53,5% sur la moyenne pondérée des 60 dernières séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Auroralux a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Spir Communication : l’OPA simplifiée se déroule également jusqu’au 27 janvier 2021. Sofiouest s’engage désormais à acquérir les actions non détenues au prix de 5 € par action (au lieu de 4,16 € initialement), en intégrant le 1er complément de prix de 0,84 € par action (lié au séquestre de 5 millions d’euros constitué en cas d’éventuels appels en garantie). Ce prix est identique au dernier cours précédant l’annonce de l’opération, le 9 novembre 2020, et fait ressortir une prime de 1,5% sur la moyenne des 60 séances avant cette date.

1000Mercis : l’OPRA est désormais imminente. L’AMF a examiné le projet d’offre publique de rachat de ce pionnier de la publicité et du marketing digital et l’a déclaré conforme (visa n° 21-001). 1000Mercis envisage donc d’acquérir un maximum de 450.000 de ses propres actions (au lieu de 500 000 initialement), soit 17,05% de son capital, au prix unitaire de 20 € (au lieu de 18 €). Ce prix représente une prime de 25% par rapport au cours du 27 novembre 2020, dernier cours coté avant l’annonce, et une prime de 24,9% sur la moyenne des cours sur les 3 derniers mois avant cette date.

Les actionnaires ont approuvé le projet de la fusion entre FCA et Groupe PSA. À la suite de l’approbation des actionnaires et de l’obtention des dernières autorisations réglementaires au cours du mois dernier, notamment de la part de la Commission européenne et de la Banque Centrale Européenne, FCA et Groupe PSA prévoient de finaliser leur rapprochement le samedi 16 janvier 2021. Les actions ordinaires de Stellantis commenceront à être négociées sur le marché Euronext à Paris et sur le Mercato Telematico Azionario à Milan le lundi 18 janvier 2021, et sur le New York Stock Exchange le mardi 19 janvier 2021.

EasyVista : l’OPA simplifiée se terminera mercredi 13 janvier 2021. EasyVista Holding (contrôlée par des fonds gérés par Eurazeo PME), qui détient au moins 72,86% du capital, s’engage à acquérir chaque action et chaque obligation convertible au prix unitaire de 70 € et chaque bon de souscription d’action au prix de 45,88 €. Le prix par action fait ressortir une prime de 3,2% sur le dernier cours coté, le 22 juillet 2020, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 24,3% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée.

Groupe Open : l’OPA rouverte se terminera également le 13 janvier 2021. New Go, qui détient avec les membres du concert au moins 71,71% du capital de cette entreprise de services du numérique, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 15 €. Ce prix fait ressortir une prime de 40,4% sur le dernier cours coté, le 22 juillet, avant l’annonce de l’opération, et une prime de 58,8% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. L’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

A savoir

LVMH a finalisé le processus d’acquisition du joaillier américain Tiffany & Co. L’intégration de cette marque américaine, qui rejoint ainsi les 75 maisons d’exception du Groupe, viendra transformer en profondeur la branche Montres et Joaillerie de LVMH, explique le leader mondial du luxe.

LafargeHolcim va acquérir Firestone Building Products (FSBP), spécialisée dans les toitures de bâtiments commerciaux, avec un chiffre d’affaires 2020 estimé à 1,8 milliard de dollars et un Ebitda de 270 millions. Cette acquisition d’un montant de 3,4 milliards de dollars est une étape importante dans la transformation de LafargeHolcim pour devenir le leader mondial des solutions de construction innovantes et durables, explique le groupe. S’appuyant sur la forte croissance organique de FSBP, LafargeHolcim prévoit d’accélérer son leadership grâce à des opportunités de ventes croisées et de nouvelles acquisitions complémentaires. LafargeHolcim vise également à mondialiser rapidement l’activité, en tirant parti de son empreinte européenne et latino-américaine.

Pixium Vision et Second Sight Medical Products annoncent le rapprochement de leurs activités, créant ainsi un leader mondial de la restauration de la vision. Pixium Vision apportera à Second Sight tous ses actifs et passifs liés à sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité en échange de 34.876.043 actions ordinaires de Second Sight nouvellement émises, représentant 60% des actions de Second Sight en circulation. La nouvelle entité lèvera 25 millions de dollars dans le cadre d’un placement privé. Elle transférera ensuite ses actifs correspondant au programme Orion à une nouvelle filiale, dont environ 60% des actions seront cédées aux actionnaires existants de Second Sight. Pixium Vision deviendra alors un holding et le principal actionnaire de Second Sight. La réalisation de l’opération devrait intervenir à la fin du 1er trimestre 2021 ou au début du 2e trimestre 2021

Bruits de marché

Entain très entourée à la Bourse de Londres. Lundi, l’action de la société britannique de paris sportifs et de jeux d’argent a gagné 25,3%, à 1.420,75 pence. Entain a confirmé avoir reçu une offre de MGM Resorts International, son partenaire sur le marché américain. Aux termes de sa proposition la plus récente, MGMRI offrirait 0,6 action nouvelle pour chaque action Entain. Sur la base des cours de clôture du 31 décembre 2020, soit le dernier jour de bourse avant cette annonce, la proposition de MGMRI représente une contrepartie de 1.383 pence par action, soit une prime instantanée de 22%. MGMRI a indiqué qu’une offre partielle limitée en espèces serait également mise à la disposition des actionnaires. Entain estime que « la proposition sous-évalue considérablement la société et ses perspectives ».

DXC Technology : Atos confirme son intérêt. À la suite des récentes rumeurs de marché concernant une transaction potentielle impliquant Atos, la société confirme avoir approché DXC Technology concernant une transaction amicale potentielle entre les deux groupes afin de créer un leader des services digitaux bénéficiant d’une envergure mondiale, et combinant leurs talents et capacité d’innovation respectives. Dans l’évaluation de cette opportunité, Atos appliquera la discipline financière qu’il a toujours respectée dans sa stratégie d’acquisitions. À ce stade, il n’existe aucune certitude que cette approche débouchera sur un accord ou une transaction. Atos communiquera ultérieurement en tant que de besoin.

Publicis Groupe très recherché sur Euronext Paris. L’action du troisième groupe mondial de communication termine la séance du vendredi 8 janvier sur un gain de 2,1%, à 43,68 €, après avoir bondi jusqu’à 8% à mi-séance. A l’origine de ce regain d’intérêt, on trouve un article du site Internet Campaign selon lequel des discussions auraient eu lieu avec une société de capital-investissement basée en Europe en vue d’une éventuelle prise de participation. « Il n’y a aucune discussion en cours », a déclaré en réponse une porte-parole de Publicis.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un beau début d’année et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés