L'offre du jour

CNP Assurances : projet d’OPA simplifiée de La Banque Postale au prix de 21,90 € par action. La Banque Postale (LBP), groupe bancaire public, et BPCE projettent de rationaliser l’ensemble de leurs partenariats capitalistiques et industriels. A l’initiative de LBP, ils ont à cet effet signé un protocole d’accord sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires et qui doit préalablement faire l’objet des procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel.

Dans ce cadre, LBP et BPCE concluraient un accord portant notamment sur la cession par BPCE de la totalité de sa participation de 16,1% dans CNP Assurances pour un prix de 21,90 € par action (dividende attaché), ce qui porterait la participation de LBP à 78,9% (en tenant compte de la fusion par absorption préalable de SF2 par LBP).

La Banque Postale déposerait alors, auprès de l’Autorité des marchés financiers, une offre publique d’achat simplifiée pour les actionnaires minoritaires au prix de 21,90 € par action, en visant le retrait obligatoire de la cote, si les conditions sont réunies. Ce prix fait ressortir une prime de 36,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce (16,075 €) et valorise CNP Assurances 15 milliards d’euros.

En accroissant la participation de La Banque Postale dans CNP Assurances, ce projet serait une nouvelle étape dans la constitution du grand pôle financier public annoncée par le ministre de l’Economie et des Finances, le 31 août 2018. « Il permettrait de consolider le pôle public de bancassurance en favorisant l’émergence d’un groupe simplifié et intégré, tout en préservant le modèle multi-partenarial et international qui fait le succès de CNP Assurances », est-il précisé. Sous réserve de l’obtention des autorisations de régulation nécessaires et de la décision de conformité de l’AMF, l’offre devrait être ouverte durant le premier trimestre 2022.

LBP et BPCE sont également entrés en négociations exclusives avec pour projet de simplifier leurs relations actionnariales. Dans ce cadre, le Groupe BPCE, à travers Natixis Investment Managers (filiale à 100% de Natixis), pourrait acquérir des participations minoritaires détenues par LBP dans Ostrum (45%) et AEW Europe (40%), en vue de détenir 100% du capital de ces sociétés de gestion. Les deux groupes ont par ailleurs convenu qu’ils renforceraient et prolongeraient leurs partenariats industriels.

Partager