Les points sur les i

Unibail-Rodamco-Westfield (URW) ne veut rien changer à sa stratégie. L’opérateur de centres commerciaux a reçu diverses propositions émanant d’un consortium d’investisseurs détenant 4,1% du capital (notamment Léon Bressler, l’ancien PDG d’Unibail, et le milliardaire Xavier Niel, qui s’opposent à l’augmentation de capital programmée), en vue de l’assemblée générale extraordinaire du 10 novembre 2020.

URW a pour pratique constante d’étudier avec attention les points de vue de ses actionnaires, avec lesquels il entretient un dialogue constructif, précise le groupe. Le conseil de surveillance d’URW, qui s’est réuni aujourd’hui, exprime son profond désaccord avec ces propositions, qui ajoutent incertitude et risque à un environnement actuel déjà complexe. Le conseil de surveillance réitère unanimement son soutien plein et entier au plan RESET qui est un plan holistique, équilibré, résultant de l’examen approfondi des options stratégiques qui s’offraient au Groupe.