Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Accord signé entre Capgemini et Altran, projet de fusion entre CBS et Viacom, surenchère d’AMS sur Osram et revue stratégique pour Scout24 : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext

Capgemini a signé l’accord de rapprochement avec Altran.Le conseil d’administration d’Altran a considéré à l’unanimité des membres présents ou représentés que l’offre au prix de 14 € par action est dans l’intérêt de la société, de ses actionnaires, de ses salariés ainsi que des autres parties prenantes, a approuvé les termes de l’offre, et a indiqué qu’il avait l’intention de recommander aux actionnaires d’apporter leurs actions à l’offre dans le cadre de l’avis motivé qui sera rendu après remise du rapport de l’expert indépendant, le cabinet Finexsi.L’offre sera soumise à la condition de l’obtention par Capgemini d’un nombre d’actions représentant au moins 50,10% du capital et des droits de vote d’Altran. La finalisation de ce rapprochement est envisagée d’ici la fin de l’exercice 2019.

Sur les marchés étrangers

CBS Corp. et Viacom confirment leur projet de fusion. Plus de treize ans après leur scission, les deux groupes américains ont annoncé un accord en vue de créer l’un des plus importants producteurs et fournisseurs de contenus au monde (CBS, MTV, Paramount, Showtime…), avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 28 milliards de dollars. Cela, afin de faire face à la concurrence dans les services de streaming avec l’arrivée des géants comme Walt Disney, AT&T, Netflix, Amazon et Apple.Aux termes de la convention de fusion, qui a été approuvée par les conseils d’administration de CBS et de Viacom, à l’unanimité des voix des membres présents, chaque action Viacom sera convertie en 0,59625 action CBS. A l’issue de la fusion, les actionnaires de CBS détiendront 61% du nouvel ensemble, baptisé ViacomCBS, et ceux de Viacom 39%

Osram Licht : AMS fait une contre-offre à 38,50 €. Le conseil d’administration du spécialiste allemand de l’éclairage confirme avoir reçu une contre-proposition de la part du groupe autrichien spécialisé dans les capteurs optiques. AMS propose d’acquérir chaque action Osram au prix de 38,50 €, faisant ressortir une prime de 33,1% sur le cours précédant les premiers mouvements spéculatifs (28,92 €) et une prime de 10% sur le prix offert par Bain Capital et Carlyle Group (35 €). A cette fin, AMS a soumis une documentation sur un financement relais de 4,2 milliards d’euros assuré par HSBC et UBS. Une partie de ce crédit-relais sera ultérieurement refinancée par une augmentation de capital d’AMS. Sur cette base, Osram a décidé d’entamer des négociations avec AMS en vue de la conclusion d’un accord de regroupement entre les deux entreprises.

Scout24 étudie plusieurs options. Aiguillonnée par le fonds activiste Elliott, la société va étudier une éventuelle vente ou scission de son site de petites annonces automobiles, a déclaré mardi 14 août Tobias Hartmann, président du directoire du spécialiste allemand des petites annonces en ligne. « Nous avons commencé une revue stratégique des alternatives pour AutoScout24 dans l’objectif d’accroître la valeur à long terme pour l’actionnaire », a-t-il déclaré, ajoutant que Scout24 ferait un point sur cette revue lors d’une journée avec les investisseurs prévue le 26 novembre prochain.

Les opérations en cours

OPA, OPR, OPRA : trois sociétés en période d’offre. Les sociétés initiatrices de l’offre ont déposé leur projet auprès de l’AMF et sont dans l’attente de l’obtention du feu vert.

  • 6/06. Rothschild Martin Maurel, agissant pour le compte de REOF Holding, a déposé un projet d’OPR visant les titres de la société Officiis Properties aux prix de 1,20 € par action et de 2,05 € par obligation convertible. Pour en savoir plus.
  • 18/07. Invest Securities, agissant pour le compte de ChapsVision, a déposé un projet d’OPA visant les actions Coheris au prix unitaire de 2,27 €. Pour en savoir plus.
  • 2/08. LCL, agissant pour le compte d’Aurea, a déposé un projet d’OPRA portant sur un maximum de 2.300.000 actions, soit 18,84% du capital, au prix unitaire de 6,50 €. Pour en savoir plus.

OPA, OPR, OPRA : encore dix sociétés en période de pré-offre. Toutes ces sociétés ont fait l’objet d’une annonce d’offre publique, mais le projet n’a pas encore été officiellement déposé auprès de l’AMF. Par ordre d’apparition, il s’agit de Financière Marjos, Fauvet-Girel, Agta Record, Millet Innovation, Evolis, SuperSonic Imagine, Altran, Latécoère, NR21 et Groupe Flo.

  • Le 12 juillet 2017, Krief Group a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions Financière Marjos au prix unitaire de 0,10 €.Pour en savoir plus
  • Le 20 juin 2018, Krief Group a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions Fauvet-Girel au prix unitaire de 33,27 €. Pour en savoir plus
  • Le 6 mars 2019, Assa Abloy a annoncé les caractéristiques d’un projet d’offre publique visant les actions Agta Recordau prix unitaire de 70 €. Pour en savoir plus
  • Le 7 juin 2019, GTF a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions Millet Innovation au prix unitaire de 20,20 €. Pour en savoir plus.
  • Le 20 juin 2019, Cedys & Co a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions Evolis au prix unitaire de 30 €.Pour en savoir plus.
  • Le 21 juin 2019, Hologic a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA visant les actions SuperSonic Imagine au prix unitaire de 1,50 €.Pour en savoir plus.
  • Le 24 juin 2019, Capgemini a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA visant les actions Altran Technologies au prix unitaire de 14 €.Pour en savoir plus.
  • Le 28 juin 2019, Searchlight Capital Partners a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA visant les actions Latécoère au prix unitaire de 3,85 €.Pour en savoir plus.
  • Le 1eraoût 2019, Altarea Cogedim a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions NR21 au prix unitaire de 1,13 €.Pour en savoir plus.
  • Le 6 août 2019, Groupe Bertrand a annoncé les caractéristiques d’un projet d’OPA simplifiée visant les actions Groupe Flo au prix unitaire de 0,208 €.Pour en savoir plus.

Paroles de Pros

Les choix de portefeuille de Tocqueville Odyssée C. Ce fonds spécialisé dans les valeurs susceptibles de faire l’objet d’une opération financière, géré par Stéphane Fraenkel et Pierre Schang, a progressé de 1,46% en juillet, ce qui porte son avance à 12,85% depuis le 1er janvier 2019. « Après la forte hausse des sept premiers mois de l’année (+20,1% pour le CAC40 dividendes réinvestis), il est probable qu’une pause boursière ait lieu. Nous portons donc une attention particulière non seulement au potentiel d’appréciation des titres du portefeuille mais aussi à leur qualité intrinsèque (barrières à l’entrée, visibilité sur l’activité, « pricing power » et bien évidemment valeur stratégique pour un acquéreur potentiel) », expliquent les gérants dans leur rapport. En juillet, le fonds a pris des positions sur IngenicoCapgemini et Sopra Steria. A l’inverse, le fonds a réduit ou soldé ses positions sur Akzo Nobel, Getlink et Kering. Au 31 juillet 2019, ses principales positions étaient les suivantes : Airbus (9,04%), Axa (6,22%), Total (6,11%), LVMH (5,28%) et Ingenico (3,90%).

A savoir

L’Autorité de la concurrence autorise sous conditions la création de la plateforme Salto par TF1, France Télévisions et M6. Salto aura pour activité la distribution de services de télévision, incluant notamment les chaînes de la TNT des sociétés mères et leurs services associés (par exemple, télévision de rattrapage), et l’édition d’une offre de vidéo à la demande par abonnement. Les offres de Salto seront diffusées sur l’Internet ouvert et seront donc accessibles directement sur Internet sans l’intermédiaire d’un distributeur. Après avoir examiné les effets possibles de l’opération sur les différents marchés, l’Autorité a autorisé l’opération en la subordonnant à des engagements, lesquels visent à prévenir les risques de coordination entre TF1, France Télévisions et M6. Les sociétés-mères se sont ainsi engagées à mettre en place un ensemble de garanties, individuelles et collectives, destinées à limiter au strict nécessaire et dans un cadre précis les échanges d’informations entre Salto et ses sociétés-mères.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end ensoleillé et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés